Le vétéran quart Tom Brady a fait face à beaucoup de pression pendant presque toute la partie. Il a réussi 19 de ses 36 passes pour des gains de 169 verges.

Les Chiefs champions de la section Ouest

FOXBOROUGH — Les Chiefs de Kansas City se sont assurés du titre de la section Ouest de l’Association Américaine en disposant des Patriots de la Nouvelle-Angleterre par la marque de 23-16, dimanche.

Bashaud Breeland a rabattu la passe dans la zone des buts de Tom Brady en direction de Julian Edelman, en quatrième essai, et les Chiefs (9-4) ont survécu à quelques erreurs et certaines décisions douteuses des arbitres pour triompher.

Cette victoire, combinée à la défaite des Raiders d’Oakland contre les Titans du Tennessee, a été suffisante pour que les Chiefs soient couronnés champions de leur section.

La formation de Kansas City a également mis un terme à la séquence de 21 victoires à domicile des Patriots (10-3), en incluant aussi les séries, ce qui égalait la plus longue série de succès de l’histoire de l’équipe et la troisième plus longue de l’histoire de la NFL.

Les Patriots ont encaissé une deuxième défaite de suite après avoir subi un revers contre les Texans de Houston, la semaine dernière.

Patrick Mahomes a complété 26 de ses 40 passes pour des gains aériens de 283 verges, avec un touché et une interception. Travis Kelce a ajouté une course de 10 verges pour un majeur.

Il est devenu le troisième quart cette saison à obtenir un premier gain face aux Patriots, rejoignant Lamar Jackson des Ravens de Baltimore et Deshaun Watson des Texans de Houston. Les trois quarts possédaient des fiches de 0-2 face à Brady et sa bande.

«Tu veux battre le meilleur. Tu veux jouer contre les meilleurs et donner le meilleur de toi-même, a admis Mahomes. Ça n’a pas été chic tout le match. C’était une victoire difficile.»

Mahomes a raconté qu’il était devenu plus créatif après s’être blessé.

«J’ai laissé les entraîneurs regarder le tout. Ils m’ont donné le feu vert, a déclaré Mahomes. Je suis retourné au jeu et je me suis battu. J’ai trouvé le moyen de lancer le ballon et de faire bouger les choses. J’ai peut-être fait de moins longues passes qu’à mon habitude. Mais nous avons réussi à trouver un moyen de marquer des touchés.»

Pression sur Brady

Brady a fait face à beaucoup de pression pendant pratiquement toute la partie et il a réussi 19 de ses 36 passes pour des gains de 169 verges. Le vétéran quart a lancé une passe de touché et il a été victime d’une interception.

«Ils ont usé de stratégies défensives différentes, a noté Brady. Nous avons réussi à en gérer quelques-unes et d’autres que nous n’avons pas été en mesure de maîtriser.»

Tirant de l’arrière 23-16, les Patriots ont repris le ballon à leur ligne de 32 alors qu’il restait 5:04 à jouer. Ils ont rapidement gagné 35 verges quand le porteur de ballon James White a rejoint Jakobi Meyers. Les Chiefs ont par la suite forcé un quatrième essai et six verges à franchir à la ligne de 29.

Âgé de 42 ans, Brady s’est libéré de sa pochette protectrice et il a gagné le premier jeu grâce à une surprenante course de 17 verges. Les Patriots n’ont toutefois pas été en mesure d’atteindre la zone des buts, s’inclinant lors de ce match revanche du championnat de l’Américaine, qui s’était déroulé en janvier.

Plusieurs erreurs

Les Chiefs menaient 23-7 au troisième quart quand ils ont commis plusieurs erreurs qui ont aidé les Patriots à resserrer l’écart.

Nate Ebner a d’abord bloqué le botté de dégagement de Dustin Colquitt et le ballon a roulé jusqu’à la ligne de 19 des Chiefs. Ce jeu a mis la table pour une course de 10 verges de Brandon Bolden dans la zone des buts, portant la marque à 23-13. White n’a pas réussi à se faufiler lors du converti de deux points.

La porte s’est une fois de plus ouverte au troisième quart. Kelce a capté une passe et il a été plaqué par Devin McCourty, provoquant un échappé qui a été récupéré par Stephon Gilmore. Gilmore a couru jusque dans la zone des buts, mais les arbitres ont sifflé l’arrêt du jeu et ils ont jugé que Kelce avait été plaqué avant l’échappé.

L’entraîneur-chef des Patriots, Bill Belichick, a rapidement contesté la décision et il a eu gain de cause, ce qui a redonné le ballon à ses joueurs. Ils ont répondu en se rendant à la ligne de 15 des Chiefs et Brady a rejoint N’Keal Harry à la suite d’une courte passe et le receveur recrue semblait avoir fait passer le ballon par-dessus les pylônes à l’entrée de la zone des buts.

Les arbitres ont cependant placé le ballon à la ligne de trois, jugeant que Harry avait mis le pied hors des limites du terrain. Brady a été victime d’un sac en troisième essai et les Patriots ont dû se contenter d’un placement pour réduire l’écart à 23-16.