Thomas Couture, le gardien des Chevaliers, a repoussé 30 rondelles pour mériter son deuxième blanchissage des séries.

Les Chevaliers poussent les Gaulois au pied du mur

L’annonceur maison Ari Cambouris a eu mercredi soir de multiples occasions de faire entendre l’enregistrement de sa voix criant «Chevalieeeeeers!» à l’Aréna de Lévis comme il le fait après chaque but de l’équipe locale. Les Chevaliers de Lévis ont en effet disposé des Gaulois de Saint-Hyacinthe par la marque de 7 à 0 en quarts de finale de la Ligue de hockey Midget AAA du Québec.

Avec cette seconde victoire en autant de matchs, les Chevaliers, qui ont lancé 54 fois au but durant le match, poussent leurs adversaires au pied du mur en vue du troisième match qui aura lieu samedi au Stade L.P. Gaucher.

«Ce sont les joueurs qui se sont donné des standards de performance élevés et les gars sont sortis forts ce soir [mercredi]. J’ai adoré leur jeu en troisième période, quand ils sont restés disciplinés même quand il n’y avait plus de rondelle sur la glace», a commenté l’entraîneur des Chevaliers, Éric Bélanger, après la partie.

«Pour nous, il est toujours important de respecter l’adversaire dans la victoire comme dans la défaite», a-t-il ajouté, avouant qu’il y a certains gestes qu’il n’avait pas aimés de la part des Gaulois. «Ils préparent le match suivant...», a-t-il laissé tomber.

Bélanger ne s’attend d’ailleurs pas à un match facile samedi. «J’ai essayé d’amener un peu de mon expérience personnelle et je leur ai dit de se préparer et qu’il ne fallait pas qu’il y ait de relâchement» a indiqué le vétéran de 12 saisons dans la LNH.

«Ce soir, on est content, mais il faut passer à autre chose et on a deux jours pour y penser. Il ne faut pas prendre les Gaulois à la légère, car ils sont sortis forts après chacune de leurs défaites contre le Blizzard du Séminaire Saint-François en première ronde. De plus, ce n’est jamais facile quand on affronte une équipe qui joue pour sa survie. Ils sont assurés d’aller à la Coupe Telus comme équipe hôte, mais on sait qu’ils veulent entrer par la grande porte», a résumé Bélanger.

Les Chevaliers s’étaient donné une priorité de deux buts en première période, Dylan Champagne et Jonathan Fauchon déjouant Thomas Saint-Germain.

C’est cependant en deuxième que les locaux ont véritablement explosé avec 23 lancers au filet. Nathan Morin a été le premier à marquer à 3:54 avant d’ajouter un autre filet 44 secondes avant la fin de la période.

Quinze secondes avant la fin de l’engagement, Hugo Vézina-Fusey des Gaulois écopait une seconde pénalité pour coup à la tête. Celle-là a été coûteuse puisque Jordan Côté a alors inscrit le cinquième but des Chevaliers avec seulement six secondes à faire au second vingt.

Les Chevaliers ont ajouté deux autres filets à la fin de la troisième période alors qu’Antoine Gaudreau et Étienne Boulanger ont déjoué Thomas Tétreault, venu en relève à Saint-Germain après 40 minutes.

Notes: Devant la cage des Chevaliers, Thomas Couture a repoussé 30 rondelles pour mériter son deuxième blanchissage des séries... Nathan Morin a décroché la première étoile du match avec deux buts et une aide, le capitaine Dylan Champagne a mérité la deuxième alors que Jordan Côté a eu la troisième... Ceux qui suivent les activités de la Ligue de baseball junior Élite du Québec auront remarqué un visage familier derrière le banc des Gaulois. L’entraîneur-chef de la formation de Saint-Hyacinthe, Marc-André Ronda, était en effet le gérant des Orioles de Montréal jusqu’à la fin de la saison dernière. Il est depuis peu le directeur général du Royal de Repentigny, dans le même circuit, un poste où il remplace l’ancien lanceur partant des Capitales de Québec Danny Prata...