Après avoir cru marquer sur ce jeu, à tort, William Veillette s’est ensuite repris en inscrivant le deuxième but des Chevaliers. Lévis marquait alors pour une deuxième fois en 49 secondes et n’a plus regardé en arrière.

Les Chevaliers égalent le record des Gouverneurs

Plus de 33 ans qu’une équipe midget AAA au Québec n’avait pas réussi un tel exploit. Vendredi soir, les Chevaliers de Lévis ont remporté leur 25e victoire consécutive, 6-1 contre Saint-Eustache, pour égaler un record des Gouverneurs de Sainte-Foy de 1984-1985.

Les joueurs de l’entraîneur-chef Mathieu Turcotte n’ont pas perdu depuis le début du calendrier régulier. Parfaits, 25 sur 25. Ils améliorent aussi chaque fois leur marque du meilleur début de saison dans l’histoire du circuit de hockey midget AAA québécois, après avoir effacé la marque de 16 victoires, fin octobre.

À la suite de ce nouveau triomphe historique, l’entraîneur-chef a pris un peu de temps avant de répondre aux deux journalistes sur place. Avec raison, Mathieu Turcotte s’intéressait plus aux propos d’un visiteur rare, Jean-Louis Létourneau, celui qui a justement dirigé les Gouverneurs de 1984-1985.

«Il nous a félicités. Mais j’avais surtout quelques questions pour lui. Comment il avait géré ça après, qu’est-ce qu’il referait de différent. Parce qu’on sait qu’ils ont perdu la finale au septième match en prolongation, alors il y a aussi une question de chance», a expliqué un Turcotte fier de sa bande.
un obstacle nommé hurtubise

Le principal obstacle vers la 25e s’appelait Nikolas Hurtubise, le gardien de but des Vikings de Saint-Eustache (10-13-2). Dans le petit Aquaréna rempli du secteur Charny, là où logent les Chevaliers cet hiver pendant la rénovation de l’Aréna de Lévis, Hurtubise a bloqué pas moins de 49 rondelles.

Il aura fallu attendre plus de 35 minutes de jeu avant de voir les favoris locaux s’inscrire à la marque. Mais deux fois plutôt qu’une en seulement 49 secondes. 

D’abord Charles-Antoine Dumont en attaque massive, puis William Veillette sur son propre retour d’un tir sur le poteau.

Après avoir vu Saint-Eustache rétrécir l’écart en fin de deuxième période, «un but gratuit» aux yeux de Turcotte, les Chevaliers sont revenus en force en troisième avec deux buts de Samy Paré. Les efforts surhumains de Hurtubise devenaient alors vains. Justin Gosselin et Olivier Coulombe ont inscrit les cinquième et sixième buts des vainqueurs sur des jeux de puissance.

Le capitaine en punition

Les Chevaliers évoluaient sans leur capitaine, Nicolas Daigle, suspendu à l’interne un match pour avoir enfreint une règle d’équipe. Quatrième pointeur de la ligue et troisième de l’équipe — son coéquipier Paré l’a devancé vendredi avec deux buts et une aide —, Daigle est aussi un rouage important de l’attaque à cinq des Chevaliers.

«On voulait montrer que peu importe l’importance du match, l’équipe prime avant tout», a justifié Turcotte, sans élaborer sur les raisons du châtiment. Paré assure de son côté que le cas de Daigle n’a déconcentré personne dans le vestiaire.

«Nic s’est expliqué aux boys dans la chambre avant la partie, tout était correct. On a un bon groupe de meneurs», atteste celui qui cumule 42 points en 25 matchs. Quant au jeune phénomène de 15 ans Joshua Roy, il a ajouté deux passes décisives à sa récolte et affiche 53 points.

La 26e victoire record devrait venir dimanche après-midi (13h), à Rivière-du-Loup, alors que les Chevaliers affrontent la pire équipe de la ligue. Battus vendredi 5-4 par les Lions du Lac-Saint-Louis, alors qu’ils menaient 3-2 après deux périodes, les Albatros du Collège Notre-Dame n’ont gagné que deux fois en 25 rencontres. Le calendrier compte 42 matchs réguliers.