L’entraîneur-chef des Chevaliers de Lévis, Mathieu Turcotte, n’a pas voulu parler de la marque à battre : 16 victoires consécutives. Ses troupes en sont à 14, avec une victoire de 8-0 contre le Blizzard du SSF.

Les Chevaliers de Lévis s’approchent du record du meilleur début de saison

Avec une quatorzième victoire consécutive, par la marque de 8 à 0 dimanche contre le Blizzard du Séminaire Saint-François, les Chevaliers de Lévis peuvent maintenant penser au record du meilleur début de saison dans la Ligue de hockey Midget AAA.

La marque à battre est de 16, établie par les Riverains du Collège Charles-Lemoyne en 2000, mais les superstitieux entraîneur des Chevaliers, Mathieu Turcotte, ne voulait pas vraiment en parler après le match.

«Les gars n’étaient pas très contents de leur match de vendredi à Jonquière mais, aujourd’hui, je suis extrêmement fier d’eux car ils ont travaillé jusqu’à la fin, même quand c’était 8-0. Thomas Couture a été excellent devant le filet et il a fait les arrêts-clés», a-t-il résumé.

Encore une fois, les Chevaliers ont dominé la partie de bout en bout. Trente-et-une secondes après la première mise en jeu, Nicolas Daigle brisait la glace avant d’être imité en fin de période par Charles-Antoine Dumont. Olivier Nadeau a ajouté à l’avance des siens en avantage numérique à 4:12 de la deuxième alors que Justin Gosselin et William  Veillette ont marqué deux buts en un peu plus d’une minute vers la fin de la période médiane.

La domination s’est poursuivie en troisième période alors que Dumont a déjoué Philippe Larue après 49 secondes de jeu, puis a complété son tour du chapeau, en désavantage numérique cette fois, à 6:06. Samy Paré est ensuite venu ajouter un huitième but à 9:12.

Dur à expliquer

L’entraîneur-chef du Blizzard, Frédéric Parent, avait peine à expliquer la contre-performance des siens après la victoire de 7 à 6 vendredi sur les puissants Cantonniers de Magog.

«Je me demandais si c’était notre équipe de hockey qui jouait... Pourtant, avant la partie, je n’avais pas le «feeling» que les gars n’étaient pas prêts. Il faut dire que ça a très mal commencé pour la défensive et les Chevaliers ont profité de toutes nos erreurs. Le crédit leur revient, ils ont un club pour aller extrêmement loin», a-t-il résumé.

Quant à Turcotte, il pensait déjà au prochain entraînement de l’équipe lundi en vue des matchs de la fin de semaine prochaine contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal et les Estacades de Trois-Rivières.

«On demeure concentrés sur le processus, on se préparera de la même façon que la semaine passée. Ça fera du bien d’être de retour à domicile après avoir joué 11 matchs sur 14 sur la route, mais ce ne sera pas plus facile parce que notre logo est dans le milieu de la glace! Ce sera ça, le message.»