Premier pointeur de la ligue en saison avec 88 points en 42 matchs, Joshua Roy (19) s’est inscrit au pointage pour la première fois au cours des cinq dernières rencontres.

Les Chevaliers de Lévis en demi-finale

Avec 51 victoires en 52 matchs, elles ne sont pas toutes grandioses. Mais les Chevaliers de Lévis ont encore trouvé le moyen de gagner mardi soir, 4-3 contre leurs voisins du Blizzard du Séminaire Saint-François. Lévis balaie la série 3-0 et passe en demi-finale.

Ce derby régional de hockey midget AAA donnait lieu à un deuxième affrontement serré sur trois, mais le talent et la puissance de feu de Lévis ont encore eu le dessus, mardi, à Saint-Augustin. Les Chevaliers se préparent maintenant à accueillir le premier match de la demi-finale à l’Aquaréna de Charny, dimanche.

«Ce n’est pas évident de gagner la troisième victoire d’une série, encore moins en deuxième ronde. Ça joue pas mal plus serré qu’en saison», a constaté l’entraîneur-chef des vainqueurs, Mathieu Turcotte, dont la troupe a réécrit le livre des records de la ligue tout l’hiver à grands coups de victoires.

Le Blizzard a par contre vendu chèrement sa peau. Malgré deux filets rapides d’Olivier Coulombe en 33 secondes en première période, les représentants du SSF sont revenus à égalité grâce aux buts de Jérémy Ste-Marie et de Philippe Jacques. Puis même à 4-2 Lévis après 40 minutes, sur des buts d’Olivier Boutin et de Justin Gosselin, Fabrice Drouin a redonné espoir aux locaux au dernier tiers.

«On aurait pu baisser les bras comme les 14 autres clubs de la ligue l’ont fait pendant l’année. Mais avec le gaz qui nous restait, on a fait ce qu’on pouvait», a résumé le pilote du Blizzard, Frédéric Parent, qui voyait son équipe perdre une deuxième série en deux après être passé par un match de résurrection.

Si Parent louangeait la discipline de ses protégés, c’est bel et bien les pénalités qui ont freiné l’élan du Blizzard en milieu de rencontre. Le jeu de super puissance des Chevaliers a fait le reste avec un deuxième but dans le match avec l’avantage d’un patineur en quatre occasions. Cette unité a roulé au rythme d’enfer de 32 % de réussite en saison.

Roy redémarre la machine

Premier pointeur de la ligue en saison avec 88 points en 42 matchs et espoir très en vue pour le prochain repêchage junior, Joshua Roy s’est inscrit au pointage pour la première fois au cours des cinq dernières rencontres. Une aide sur le troisième but brise rein, marqué à cinq contre quatre et surtout à 28,8 s du deuxième entracte.

«Après les Jeux du Canada [à la mi-février, le Québec a gagné l’or], ç’a été difficile pour Joshua de redémarrer la machine. Mais ça s’améliore chaque match. Plus il prend du repos, mieux il joue. Ça s’en va dans la bonne direction», analyse Turcotte, qui doit pouvoir compter sur son numéro 19 s’il veut vraiment réussir cette campagne de rêve.

Car en bout de piste, c’est le championnat canadien midget qui se profile pour Turcotte et ses Chevaliers. Et l’objectif ne peut pas être moindre. Même son vis-à-vis est d’accord. «Ça fait depuis 2001 que la Coupe Telus n’est pas revenue au Québec. Avec l’équipe que Lévis a, c’est là ou jamais», estime Parent.