L'ailier défensif Melvin Ingram (54) et les Chargers de Los Angeles sont parvenus à freiner le quart recrue Lamar Jackson.

Les Chargers viennent à bout des Ravens 23-17

BALTIMORE — Les Chargers de Los Angeles ont tenu en échec Lamar Jackson et quand le quart recrue a trouvé son rythme par la voie des airs, il était trop tard pour les Ravens de Baltimore.

Michael Badgley a réussi cinq placements et les Chargers sont parvenus à freiner Jackson pour infliger un revers de 23-17 aux Ravens, dimanche, au premier tour éliminatoire dans la NFL.

Les Chargers (13-4) affronteront dimanche prochain les Patriots (11-5), en Nouvelle-Angleterre. La formation californienne a gagné deux matchs éliminatoires consécutifs pour la dernière fois en 2007, alors que la concession était installée à San Diego.

Pour les Patriots, se rendre loin en séries n’est pas vraiment source de surprise. Ils ont atteint la finale de l’Association Américaine lors des sept dernières saisons.

«Nous sommes au courant de leur séquence, a mentionné le quart des Chargers Philip Rivers. On dirait qu’ils font toujours partie de ces matchs.»

Rivers a complété 22 de ses 32 passes pour des gains de 160 verges. Les Chargers ont ainsi obtenu leur revanche aux dépens des Ravens (10-7), les champions de la section nord de l’Américaine, qui les avaient dominés 22-10 il y a deux semaines.

Badgley a établi un record de concession pour le nombre de placements dans un match éliminatoire. Il a réussi des bottés de 21, 53, 40, 34 et 47 verges.

Les Chargers se sont forgés une avance de 23-3 tôt au quatrième quart, mais Jackson a rétréci l’écart en lançant deux passes de touché. Alors qu’il avait une dernière chance de procurer la victoire aux siens, le quart âgé de seulement 21 ans a commis une bête erreur - rappelant son manque d’expérience dans la NFL. Alors qu’il s’apprêtait à décocher une passe, un joueur des Chargers qui passait par là lui a frappé la main et provoqué un échappé, son troisième de la rencontre.

Jackson a complété 14 de ses 29 tentatives de passe pour 194 verges de gains et une interception. Il a aussi été victime de sept sacs du quart.

«Je ne jouais pas mon style aujourd’hui. Je suis vraiment agacé par ça», a admis Jackson.

Les Ravens effectuaient un retour en séries pour une première fois depuis 2014, après que Jackson eut guidé l’équipe vers un dossier de 6-1 à la suite d’une blessure à Joe Flacco, le partant de longue date.

Jackson hué

Jackson a conclu la rencontre avec 54 verges par la course et il a été hué par bon nombre des 70 432 spectateurs pendant que les Ravens accusaient un retard de 20 points.

«Ils ont été meilleurs que nous, a avoué Jackson. Nous n’avons pas offert une bonne performance. Parfois, ça arrive.»

Jackson a lancé une passe de touché de 31 verges à Michael Crabtree pour réduire l’écart à 23-10 avec 6:33 à écouler. Les deux joueurs ont conjugué leurs efforts pour un majeur de sept verges alors qu’il ne restait que 1:59 à jouer, mais les Ravens n’ont pu concrétiser leur remontée.

La formation de Balitmore a terminé l’affrontement avec 90 verges au sol après avoir montré une moyenne de 229,6 verges avec Jackson comme partant.

«Nous avons effectué du bon travail pour rester dans les lignes de course et le contenir, a affirmé l’entraîneur-chef des Chargers, Anthony Lynn. Plus tu vois cette attaque, meilleur tu deviens contre elle.»

Un touché de Melvin Gordon lors d’une course d’une verge a porté le pointage à 20-3 Chargers au début du quatrième quart. Ce jeu a pratiquement mis fin aux espoirs de victoire des Ravens, qui avaient remporté cinq matchs de premier tour consécutifs sous la tutelle de l’entraîneur-chef John Harbaugh.