Brock McGinn a joué les héros en enfilant l’aiguille à 11:05 de la deuxième période de prolongation, mercredi.

Les champions de la Coupe Stanley éliminés

WASHINGTON — Brock McGinn a joué les héros en enfilant l’aiguille à 11:05 de la deuxième période de prolongation et les Hurricanes de la Caroline sont finalement venus à bout des Capitals de Washington, l’emportant 4-3 lors du septième match de leur série de premier tour, mercredi soir.

Jaccob Slavin a d’abord stoppé la rondelle à la ligne bleue et l’a remise en fond de territoire, à la gauche de Braden Holtby. Justin Williams a récupéré le disque et l’a envoyé vers McGinn, qui a redirigé le tir devant le but pour permettre aux Hurricanes d’éliminer les champions en titre de la Coupe Stanley.

Les Hurricanes ont étourdi les Capitals, dirigeant 18 tirs vers au but, contre six pour les locaux, en surtemps.

Jordan Staal avait nivelé les chances lors de la deuxième minute de la troisième période, profitant d’un mauvais changement des Capitals pour déjouer Holtby d’un tir précis du côté éloigné.

Au prochain tour, les Hurricanes auront rendez-vous avec les Islanders de New York, qui ont balayé les Penguins de Pittsburgh. La série s'amorcera vendredi, à Brooklyn.

Sebastian Aho a amorcé la remontée des siens, alors que les Hurricanes tiraient de l’arrière 2-0 après 20 minutes de jeu. Teuvo Teravainen a réduit l’écart à la fin du second engagement et Staal a complété la marque. C’était la troisième fois de sa carrière qu’il réussissait à niveler le pointage lors d’un match ultime.

Petr Mrazek a bloqué 34 des 37 rondelles dirigées vers lui.

Andre Burakovsky, Tom Wilson et Evgeny Kuznetsov ont également touché la cible du côté des Capitals, qui menaient 2-0 dans la série avant de concéder la victoire aux Hurricanes lors des matchs en Caroline.

De l’autre côté de la patinoire, Holtby a réalisé 38 arrêts.

C’est la première fois depuis la saison 2013-2014 - lors de laquelle ils ne s’étaient pas qualifiés pour les séries - que les Capitals n’obtiennent pas leur laissez-passer pour le deuxième tour. La formation de Washington a été freinée au deuxième tour lors des trois saisons suivantes avant de soulever le précieux trophée de Lord Stanley lors de la dernière campagne.

Burakovsky n’a pas mis de temps avant d’enflammer le Capital One Arena, enfilant l’aiguille à 2:13 de la première période après avoir orchestré la séquence d’un bout à l’autre. L’attaquant des Capitals a d’abord fait pression sur Lucas Wallmark, qui tentait de récupérer la rondelle déviée dans le coin par le bâton de Mrazek à la suite d’un tir de la pointe de Bruce Orpik. Après avoir complété sa mise à échec, Burakovsky a dérobé le disque à Brett Pesce avant de déjouer Mrazek d’un tir dans la partie supérieure gauche.

Manœuvres spectaculaires d'Ovechkin

Wilson a par la suite doublé l’avance des siens quelques minutes plus tard après avoir accepté la passe d’Alex Ovechkin. Le capitaine des Capitals a réalisé deux manœuvres spectaculaires avant de repérer Wilson alors qu’il s’amenait à pleine vitesse à la droite de Mrazek.

Alors que les Hurricanes étaient à court d’un homme au deuxième engagement, Aho a réduit l’écart 2-1. Laissé seul en zone neutre, l’attaquant des Hurricanes a bénéficié d’une sortie de territoire pour s’amener à un contre un devant John Carlson. Après avoir tenté un premier tir, bloqué par Mrazek, Aho a sauté sur le retour offert par Holtby pour inscrire les Hurricanes au pointage.

Si les Capitals comptaient sur Kuznetsov pour redevenir le joueur dominant qu’il a été en séries éliminatoires la saison dernière, ce dernier a répondu «présent». Kuznetsov a bataillé dur le long de la rampe en territoire défensif pour récupérer le disque et provoquer une descente à trois contre un qu’il a complété en déjouant Mrazek d’un tir des poignets.

Moins de quatre minutes avant que les deux équipes retraitent au vestiaire pour le deuxième entracte, Teravainen a remis les compteurs à zéro, ravivant les espoirs des Hurricanes.

Wilson a fait bondir les partisans en fin de rencontre, après que Staal eut égalé la marque 3-3 au début du troisième tiers, mais en vain. Alors qu’il tentait le tout pour le tout, Wilson a été frustré par Mrazek et Brock McGinn, qui s’est étendu de tout son long pour empêcher le disque de pénétrer derrière la ligne des buts.

Les Hurricanes ont dominé la première période de prolongation. Les hommes de Rod Brind’Amour ont dirigé neuf tirs au but avant que les Hurricanes enregistrent leur premier lancer, alors qu’il restait 9:42 à écouler à la première période de surtemps.

Alors que Teravainen et Nino Niederreiter ont obtenu deux chances intéressantes chez les Hurricanes, c’est plutôt Alex Ovechkin qui a eu la meilleure chance de mettre un terme au supplice, lorsqu’il a décoché un puissant tir balayé qui a fait tomber le masque de Petr Mrazek, avec 1:50 à écouler.

C’est la première fois depuis la saison 2008-2009 que les Hurricanes se qualifient pour le tournoi printanier. La dernière fois, ils s’étaient inclinés en finale d’Association de l’Est face aux Penguins de Pittsburgh.