«Il s’agit d’une défaite qui fait très mal, surtout que ça fait deux fois d’affilée qu’on perd de la même manière face à l’équipe contre laquelle il ne fallait pas. Encore une fois, on a eu de la misère à fermer la porte en fin de match», constatait le gérant Patrick Scalabrini.

Les Capitales s'inclinent encore en 10e

Certaines défaites sont plus difficiles à avaler que d’autres. Celle de dimanche soir avait un goût amer pour les Capitales de Québec, qui ont laissé filer une avance de 5-3 après deux retraits en fin de neuvième manche pour s’incliner 6-5 en 10 manches contre les Boulders de Rockland au Palisades Credit Union Park.

Un revers semblable à celui de samedi (3-2 en 10e) contre l’équipe qu’ils cherchent à rejoindre au quatrième rang de la Ligue Can-Am. La côte pour accéder à ce dernier laissez-passer donnant l’accès aux séries est encore plus abrupte puisqu’ils se retrouvent désormais à 6,5 matchs des Boulders.

«Il s’agit d’une défaite qui fait très mal, surtout que ça fait deux fois d’affilée qu’on perd de la même manière face à l’équipe contre laquelle il ne fallait pas. Encore une fois, on a eu de la misère à fermer la porte en fin de match», constatait le gérant Patrick Scalabrini.

En plus de la relève chancelante, les Capitales ont laissé des coureurs sur les buts à chacune des 10 manches, leur total pour la journée s’élevant à 13. Et appelé à préserver la victoire en fin de neuvième, le nouveau venu Reilly Hovic a donné deux buts sur balles avant d’accorder un double de deux points à Grant Heyman après deux retraits. Heyman a connu un match du tonnerre, puisqu’il a aussi frappé un circuit et produit cinq points, au total.

Les Capitales venaient pourtant d’ajouter un point d’assurance, en neuvième, pour porter la marque à 5-3, mais ce ne fut pas suffisant.

«C’est ce qu’on croyait. On pensait que c’était dans la poche en allant chercher un gros point d’assurance en neuvième, on était certain que c’était ce qu’il nous fallait, mais Hovic, qui avait été électrique vendredi et qui était notre lanceur avec le plus d’expérience comme releveur numéro 1, a donné deux buts sur balles. Je me doutais un peu que notre manque de profondeur en relève allait nous faire mal dans ce voyage, j’espérais que ça n’arrive pas dans cette série», a-t-il constaté.

Privés de deux releveurs

Les Capitales sont privés de leurs deux meilleurs releveurs, soit Dustin Molleken (Canada) et Jonathan De Marte (Israël), partis rejoindre leur équipe nationale respective pour les Jeux Pan-Am et un tournoi international.

Comme la veille, les Capitales n’ont pas réussi à profiter du coureur posté au deuxième but selon le règlement international en 10e. Et comme la veille, les Boulders l’ont fait, eux, le simple de Ryne Birk leur permettant de remporter par 2-1 cette importante série de trois matchs. Les deux équipes se reverront, à compter de vendredi à Québec, dans ce qui pourrait être une série décisive pour la suite de la saison de la formation québécoise.

«Après un résultat de la sorte, il n’y a pas grand-chose à dire. Les gars ont fait le travail, mais la victoire leur a glissé entre les doigts. On va profiter du congé, lundi, et on va retrousser nos manches pour la suite, il reste encore beaucoup de baseball à jouer. Mais j’avoue que j’aurais aimé partir d’ici avec un écart de 4,5 matchs au lieu de 6,5», a admis le gérant, dont la troupe disputera une série de trois matchs à Sussex, mardi, contre les meneurs au classement.

T.J. White, encore lui, a produit un point, portant son total à neuf dans cette série et à 13, cette semaine. Jesse Hodges avait donné les devants 3-0 aux Capitales avec un double de deux points, en deuxième manche. Chris Shaw avait produit le supposé point d’assurance en neuvième à l’aide d’un roulant, mais les Boulders n’avaient pas dit leur dernier mot!