Les Capitales remportaient ainsi une quatrième victoire de suite devant leurs partisans, au nombre de 2596 pour ce rendez-vous sous une température fort agréable.

Les Capitales l’emportent une 4e fois de suite

L’odeur du sucre à la crème livré avant le match était trop bonne pour ne pas s’en régaler! Les Capitales de Québec ont finalement donné un coussin confortable à leurs lanceurs, samedi au Stade Canac, à l’occasion d’une victoire de 5-1 contre le Stockade de Salina dans le second affrontement contre cette équipe de la Ligue Pecos.

Le gérant Patrick Scalabrini avait mis ses frappeurs au défi d’obtenir de meilleures présences au bâton à la suite de son insatisfaction de la veille. Il avait aussi promis aux plus productifs un morceau de sucre à la crème préparé à sa demande par sa cuisinière préférée…

Les Capitales remportaient ainsi une quatrième victoire de suite devant leurs partisans, au nombre de 2596 pour ce rendez-vous sous une température fort agréable. Ils occupent toujours le deuxième rang du classement de la Ligue Can-Am derrière les Miners de Sussex County avec une fiche de 18-10.

Le partant Arik Sikula (4-2) a joué d’adresse dans les cinq premières manches jusqu’à ce qu’il bénéficie d’une avance de quatre points, une situation plutôt rare chez les Capitales par les temps qui courent. Sikula n’a donné qu’un point en sept manches, retirant sept frappeurs au bâton. Une poussée de trois points, en fin de cinquième, a permis aux favoris de la foule de mettre le match hors de portée des jeunes visiteurs du Kansas. Andrew Elliott s’est sorti lui-même de son impasse, en huitième, en obtenant deux retraits au bâton avec les buts remplis pour conserver intacte l’avance de 5-1 des siens.

«Ça faisait du bien de prendre les devants, on respirait plus à l’aise. On n’a pas frappé d’aplomb, mais ç’a été mieux que la veille. Avec nos lanceurs, on était en contrôle de ce match, ce n’était pas inquiétant», analysait le gérant.

Adam Ehrlich et T.J. White ont frappé deux coups sûrs et produit un point chacun. Au total, les Capitales ont réussi sept coups sûrs contre 10 pour le Stockade.

«Je voulais mon morceau de sucre à la crème, je l’ai eu en produisant un point… Je pense qu’en général, nous étions plus concentrés au bâton que lors du premier match. Avec les lanceurs que nous avons, dès qu’on prend une bonne avance, nos chances de l’emporter sont excellentes», notait Ehrlich, tout en soulignant le brio de Sikula.

Les Capitales ont toutefois perdu les services du voltigeur Edgar Lebron, victime d’un claquage à l’ischio-jambier en deuxième manche. On parle d’une absence d’au moins un mois dans son cas. «Ça ne sent pas bon. Pour mardi, je suis confiant, mais j’aimerais bien trouvé quelqu’un pour le remplacer, dimanche. Au pire, on jouera à neuf [joueurs de position], mais ce n’était pas l’idéal», indiquait Scalabrini.

***

SUR LE LOSANGE

• Raphaël Ross, un receveur de 19 ans des Alouettes de Charlesbourg qui sert de réserviste pour le Stockade, en fin de semaine, a obtenu sa première présence au bâton dans le baseball professionnel, samedi. Il a été retiré sur élan par Nolan Becker, en neuvième manche. «À la manche précédente, on m’a averti dans l’enclos des releveurs de revenir dans l’abri parce que j’allais avoir une présence. Ç’a été une belle expérience. J’étais nerveux et content en même temps. J’ai reçu souvent les balles de Nolan, mettons que c’est plus facile d’attraper ses lancers que de les frapper...», disait ce produit du programme sport-études des Canonniers que l’on voit depuis quelques années dans l’entourage des Capitales.

• Le Stockade de Salina représente la 41e équipe à disputer une série à Québec contre les Capitales depuis leur naissance, en 1999.

Depuis le début des séries internationales dans la Ligue Can-Am en 2015, les Capitales montrent une fiche de 15 victoires et 4 défaites contre le Japon, Cuba, la République dominicaine et Salina.

Le lanceur gaucher Brett Lee sera le partant des Capitales pour le dernier match contre Salina, dimanche (13h). Il présente une fiche de 0-1 depuis le début de la saison.