Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay est dépité à la suite de la victoire Blue Jackets de Columbus 4-3 mercredi soir.

Les Blue Jackets renversent le Lightning d'entrée de jeu

TAMPA BAY — Les Blue Jackets de Columbus se sont ressaisis après un lamentable départ pour assommer l’équipe ayant affiché le meilleur dossier pendant le calendrier régulier de la Ligue nationale de hockey.

Le défenseur Seth Jones a couronné une poussée de quatre buts consécutifs en déjouant Andrei Vasilevskiy à 14:05 de la troisième période et les Blue Jackets ont vaincu le Lightning de Tampa Bay 4-3 mercredi soir au Amalie Arena.

«Nous ne pouvons pas prendre les choses à la légère, a averti Jones après la victoire. Rien ne deviendra plus facile. Ça deviendra de plus en plus ardu.»

Nick Foligno, David Savard et Josh Anderson ont marqué les autres buts des Blue Jackets qui, comme l’an dernier contre les Capitals de Washington, ont volé l’avantage de la glace dès le premier match de leur série de premier tour. Anderson a ajouté une aide.

Il y a un an, ils avaient également gagné le deuxième match en territoire ennemi avant de perdre les quatre suivants.

Alex Killorn, Anthony Cirelli et Yanni Gourde ont inscrit les filets du Lightning qui a dirigé 29 tirs vers Sergei Bobrovsky comparativement à 26 pour les visiteurs.

Les deux équipes se reverront pour le deuxième duel vendredi soir.

Coussin de trois buts

Le Lightning, qui a largement dominé le calendrier régulier avec 62 victoires et 128 points, s’était pourtant donné un coussin de trois buts après 20 minutes de jeu.

Killorn a donné le ton en déjouant Bobrovsky en désavantage numérique à 4:12 après avoir subtilisé la rondelle à Jones à la ligne bleue.

Cirelli a doublé l’avance du Lightning moins de sept minutes plus tard et Gourde a porté la marque 3-0 en faisant dévier un tir de Mikhail Sergachev à 17:50.

«Aujourd’hui, notre mentalité était de vouloir marquer plus de buts qu’eux, plutôt que de bâtir une avance et ensuite de les réduire au silence», a souligné l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper.

«Dans pareilles situations, notre objectif devrait être de réduire l’adversaire au silence et non d’essayer d’ajouter à notre avance», a-t-il renchéri.

Entre la première et la deuxième période, l’entraîneur-chef des Blue Jackets, John Tortorella, a fait remarquer à ses joueurs qu’ils perdaient beaucoup trop de batailles.

«C’est la corvée qui vient avec chaque match. Il faut être capable de nous battre avec eux», a-t-il expliqué.

«Nous n’aurions aucune chance s’il n’avait pas joué comme il l’a fait pendant les deux dernières périodes», a déclaré Tortorella au sujet de son gardien de but.

Les Blue Jackets ont repris vie au milieu de la deuxième période grâce à Foligno, qui a marqué à la suite d’une échappée après un mauvais jeu du défenseur Ryan McDonagh en zone offensive.

Bobrovsky a évité le pire en fin de deuxième période en bloquant quatre tirs pendant les 40 dernières secondes de l’engagement, incluant un superbe arrêt de la mitaine contre Steven Stamkos.

Ils ont ensuite explosé au troisième vingt avec trois buts en un peu plus de six minutes.

Savard a parti le bal à 7:56, marquant sans aide après avoir contourné Victor Hedman. Anderson a égalé le score à 11:54 pendant que son équipe se défendait à court d’un homme.

Jones a inscrit le filet décisif lors d’un avantage numérique avec Killorn au cachot pour bâton élevé.

+

UN BUT DE BAILEY DONNE LA VICTOIRE AUX ISLANDERS

Josh Bailey a trouvé le fond du filet à 4:39 de la première période de prolongation pour donner la victoire aux Islanders de New York.

Josh Bailey a trouvé le fond du filet à 4:39 de la première période de prolongation pour procurer aux Islanders de New York une victoire de 4-3 face aux Penguins de Pittsburgh lors du premier match de leur série quarts de finale de l’Association Est, mercredi soir à Uniondale.

Bailey était venu près de jouer les héros à la toute fin du temps réglementaire, mais son tir avait frappé le poteau derrière le gardien Matt Murray alors qu’il restait environ deux secondes au cadran.

Mathew Barzal a obtenu une aide sur le filet victorieux.

Sur la séquence, Barzal a transporté la rondelle en zone adverse lors d’une poussée à deux contre un. Il a fait une feinte devant Murray et tenté un tir du revers qui a frappé le poteau. Bailey a toutefois été en mesure de pousser le rebond derrière le gardien des Penguins.

«C’est arrivé tellement vite, a dit Bailey. La rondelle n’était pas vraiment à plat. J’ai juste tenté ma chance, en espérant pour le mieux. Il y a encore beaucoup de chemin à faire, mais c’est une belle victoire.»

Le deuxième match sera présenté vendredi soir à 19h30 à Uniondale.

Grâce à son deuxième point du match, le défenseur Justin Schultz avait permis aux Penguins de pousser le match en prolongation en déjouant Robin Lehner à 18:31 de la troisième période.

Phil Kessel et Evgeni Malkin ont marqué les autres buts des Penguins en plus de récolter une aide chacun.

«C’était un match âprement disputé, a dit l’entraîneur des Penguins, Mike Sullivan. Ce n’était pas parfait, mais nous avons bien lutté.»

Jordan Eberle, Brock Nelson et Nick Leddy ont également déjoué Murray, qui a fait face à 33 rondelles, 11 de moins que son rival. Eberle a ajouté une aide.

Les Islanders avaient pris l’avance en trois occasions dans le match, mais chaque fois, leurs expérimentés rivaux ont répliqué.

«Nous avons gardé le cap, a dit l’entraîneur des Islanders, Barry Trotz. J’ai aimé notre sang-froid. Il y a eu beaucoup de revirements, mais nous sommes restés de marbre.»

Eberle a ouvert la marque à 1:40 du premier vingt mais Kessel a riposté environ quatre minutes plus tard.

Les Islanders ont récupéré leur avance d’un but avant la fin du premier vingt grâce à Nelson, lors d’un avantage numérique.

Les Penguins ont à leur tour profité d’une supériorité numérique au milieu de la période médiane pour ramener les deux formations à la case de départ, cette fois grâce à Malkin.

Il restait 7:25 au cadran quand Leddy a trompé la vigilance de Murray.

+

BOZAK LE HÉROS

Le vif tir des poignets de Bozak s’est faufilé à la droite du gardien Connor Hellebuyck.

Du côté de Winnipeg, Tyler Bozak a fait vibrer les cordages alors qu’il ne restait que 2:05 à écouler à la troisième période et les Blues de St. Louis ont défait les Jets 2-1 lors du premier match de leur série quarts de finale de l’Association Ouest.

Posté derrière le filet, Pat Maroon a effectué une passe du revers à Bozak, qui se trouvait dans l’enclave. Le vif tir des poignets de Bozak s’est faufilé à la droite du gardien Connor Hellebuyck.

Le filet de Bozak est venu couronner une remontée de deux buts, amorcée par David Perron, qui avait créé l’égalité à 4:05 de la troisième période.

Le Finlandais Patrik Laine avait donné les devants aux Jets en première période face au gardien recrue Jordan Binnington, qui a réalisé 24 arrêts, le même total que son opposant de Winnipeg.

Laine n’avait obtenu qu’un but lors de ses 19 derniers matchs du calendrier régulier.

Les Jets tenteront d’égaler la série vendredi soir devant leurs partisans.

+

HEISKANEN BRILLE DANS UN GAIN DES STARS

Miro Heiskanen a marqué deux fois et les Stars de Dallas ont eu raison des Predators de Nashville 3-2, mercredi, prenant ainsi les devants 1-0 dans la série.

Mats Zuccarello a été l’autre buteur des Stars, qui étaient absents des séries en 2017 et 2018.

Ben Bishop a fait 30 arrêts. Les Stars tenteront d’ajouter une deuxième victoire samedi soir, encore une fois à Nashville.

Roman Josi et P.K. Subban ont offert la réplique des Predators, tandis que Pekka Rinne a bloqué 26 rondelles.

Josi a marqué de l’enclave au premier vingt mais Heiskanen, un Finlandais de 19 ans, a transformé ce retard en priorité de 2-1.

Le défenseur a marqué à mi-chemin en période médiane, en avantage numérique, puis à 6:10 en troisième période.

Son premier but est venu d’un tir vif, de huit pieds derrière le cercle gauche. Son deuxième a été le résultat d’un tir des poignets de la ligne bleue.

Heiskanen a disputé tous les matchs des Stars en saison régulière, inscrivant 12 buts et 33 points.

Zuccarello a fait 3-1 en profitant d’un rebond à la suite du tir de Ben Lovejoy, au milieu du troisième vingt.

Subban a mis du suspense à 13:24, en battant Bishop au-dessus de l’épaule gauche. Subban s’est créé l’occasion en se défaisant de Tyler Pitlick, le long de la bande.