Le receveur Tyrone Pierre est classé septième sur la liste du Bureau de recrutement amateur de la LCF. Ses évaluations physiques lors du Défi Est-Ouest ont contribué à son classement.

Les beaux espoirs du R et O

Tyrone Pierre et Christopher Amoah font partie des 20 plus beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la Ligue canadienne de football.
Les deux joueurs du Rouge et Or de l'Université Laval se classent respectivement 7e et 11e sur la liste du Bureau de recrutement amateur de la LCF, publiée mercredi pour la première de trois fois en 2017-2018. Ce top 20 comprend les athlètes des universités canadiennes et ceux évoluant dans les collèges américains.
«Je suis très excité», a réagi Pierre, le joueur de la conférence RSEQ le mieux classé de cette liste, deux rangs devant un autre receveur de passes, Régis Cibasu, des Carabins de l'Université de Montréal. «Ce sont de bonnes nouvelles, mais en ce moment je me concentre sur la saison», a-t-il pris soin d'ajouter.
Pierre a réalisé quelques coups d'éclat depuis son arrivée à Laval, en 2014. Il détient un record du RSEQ pour la plus belle récolte par la passe en un match, une performance étourdissante de 311 verges, le 5 octobre 2015, contre Concordia. En mai, sous le regard des dépisteurs de la LCF, l'athlète d'Ottawa a capté quatre passes lors du Défi Est-Ouest. Mais il avait surtout impressionné lors des évaluations physiques, réussissant le meilleur temps (3,99 s) lors du t-test, un exercice de déplacement. Il a attrapé 60 relais pour 998 verges en trois saisons plus un match avec le Rouge et Or.
Il assure ne pas avoir eu d'attentes quant à son classement. «Honnêtement, pas vraiment. Ce n'est pas sous mon contrôle. J'essaie de me concentrer sur ce que je peux contrôler», a dit Pierre, revenant sur l'importance d'aider l'équipe, un discours incontournable lors d'une discussion avec un joueur du Rouge et Or.
Les tests individuels du Défi Est-Ouest ont malgré tout été un moment-clé pour lui, reconnaît-il. «Je pense que oui. J'ai pu démontrer ma vitesse et certaines de mes habiletés athlétiques, ce que je suis capable de faire. Particulièrement lors des épreuves à un contre un», a expliqué l'homme de 6'3'' et 210 livres.
La rédemption d'Amoah 
Amoah, lui, perce le classement malgré une dernière saison décevante au cours de laquelle il a échappé trop de ballons. Son excellent 4,47 secondes au 40 verges, lors des tests physiques du Défi Est-Ouest, n'est sans doute pas étranger à ce bon classement. Il a travaillé fort pendant l'entre-saison pour corriger ses lacunes, et ses 94 verges de gains samedi contre Sherbrooke, dont une course de 63 verges, semblent indiquer une confiance renouvelée.
Cette 11e place dans cet important classement aidera d'ailleurs en ce sens. «Je suis content que mes efforts aient pu porter fruit», a commenté Amoah, mercredi, après que les journalistes lui eurent appris sa position. «Je vois juste du positif en allant dans le futur. Je sais que je vais dans le bon chemin, et je vais continuer comme ça.»
Hugo Richard, Gabriel Ouellet, Benoit Gagnon-Brousseau, Antony Dufour et Étienne Moisan sont aussi admissibles au prochain encan de la LCF, mais leur nom n'apparaît pas dans le top 20 publié mercredi. Lors du dernier repêchage, Jean-Simon Roy (14e), Antony Auclair (30e) et Edward Godin (42e) ont été les trois Rouge et Or sélectionnés.
Comme c'est souvent le cas, les joueurs de ligne s'adjugent une large part de cette liste. Et cette année, ce sont les membres des unités offensives qui dominent, décrochant cinq des six premières places. David Knevel, un joueur 6'9'' et 315 livres des Huskers de l'Université du Nebraska, occupe le premier rang devant Trey Rutherford (Connecticut) et Ryan Hunter (Bowling Green). Le demi-défensif de Laurier Godfrey Onyeka, quatrième, est le mieux classé des joueurs d'une université canadienne.