La défaite en quart de finale du Championnat canadien marque la fin de la carrière universitaire de Carrie-Ann Auger et de Khaleann Caron-Goudreau (photo).
La défaite en quart de finale du Championnat canadien marque la fin de la carrière universitaire de Carrie-Ann Auger et de Khaleann Caron-Goudreau (photo).

Les basketteuses du Rouge et Or à un quart de la troisième place

Les basketteuses du Rouge et Or étaient à un quart temps de repartir avec la médaille de bronze lors du Championnat U Sports à Ottawa. Malheureusement pour elles, le vent a tourné et les Panthers de l’Île-du-Prince-Édouard (UPEI) l’ont emporté 57-50.

Tout semblait aller dans la bonne direction pour les joueuses de Laval qui menaient 41-23 à la fin du troisième quart. C’est après que tout s’est effondré lorsque le Rouge et Or a multiplié les erreurs coûteuses qui ont permis aux Panthers de revenir dans le match.

«Malheureusement, toutes les erreurs qu’on a faites durant l’année se sont répétées. Et cette fois, elles se sont produites durant le quatrième quart», a déclaré l’entraîneur Guillaume Giroux en entretien téléphonique avec Le Soleil après le match.

L’indiscipline, les mauvais lancers, les fautes répétitives ont été les aspects que l’entraîneur a montrés du doigt pour expliquer la déconfiture de son équipe.

Malgré le bon début de match de ses joueuses, Guillaume Giroux est d’avis qu’elles ont joué avec le feu à force de commettre les mêmes erreurs.

«Tôt  ou tard, quand tu ne joues pas de la bonne façon, tu vas payer pour. Et ça nous est arrivé plusieurs fois cette année de jouer ainsi, même si on a connu une bonne saison.»

La remontée de l’Île-du-Prince-Édouard est en grande partie attribuable aux meneuses Jenna Mae Elsworth et Reese Baxendale, qui ont respectivement récolté 24 et 17 points.

Le Rouge et Or a maintenu son avance une bonne partie du quatrième quart, mais les Panthers ont sorti les griffes en fin d’engagement en marquant 24 points contre 9.

L’Université Laval échappe ainsi une occasion de gagner une sixième médaille nationale depuis le début du programme. En 2019, les basketteuses du Rouge et Or avaient remporté la médaille d’argent.

Kim Létang au cœur de l’offensive

Si le résultat final est dur à avaler pour Giroux, il y a bien une chose dont il est fier : le rendement de l’ailière Kim Létang. Elle a été élue joueuse du match grâce à sa récolte de 16 points, dont 12 grâce à la réussite de ses tirs de trois points.

Pour l’entraîneur, nul doute que la performance de la joueuse de troisième année a été essentielle au rendement offensif de sa formation. «Elle a super bien fait ça, elle a joué avec confiance. Une chance qu’elle était là», a-t-il dit, soulagé, car il n’a pas pu compter sur une bonne prestation de ses trois meilleurs pointeuses, qui ont réussi seulement 7 de leurs 36 tentatives de tirs.

Cette défaite marque également la fin de la carrière universitaire de Carrie-Ann Auger (7 points, 2 vols, 2 rebonds) et Khaleann Caron-Goudreau (6 points, 18 rebonds, 5 blocs).

Avec le départ de ces joueuses, Guillaume Giroux croit que Laval devra être fort quant au recrutement, si l’équipe souhaite retrouver le chemin de la gloire dès la saison prochaine.

«On a un bon recrutement et on va tout faire pour revenir ici le plus rapidement possible», conclut-il.