Alex Correa et Alex Bergman

Les Astros l'emportent 8-1 et égalisent la série

WASHINGTON — Alex Correa n’avait pas tort lorsqu’il a déclaré avant la rencontre que son coéquipier Alex Bregman allait sortir de sa torpeur.

Après avoir été limité à quatre coups sûrs en 31 apparitions au bâton depuis le début de la série de championnat de l'Américaine, Bregman a cogné un grand chelem en septième manche pour propulser les Astros de Houston vers un gain de 8-1 face aux Nationals de Washington, samedi soir, lors du quatrième affrontement de la Série mondiale.

Les Astros ont signé une deuxième victoire d'affilée après avoir encaissé deux revers à domicile pour niveler la série 2-2. Les deux équipes s'affronteront de nouveau dimanche au Nationals Park.

«C'est ça l'essentiel, a déclaré Bregman. C'est magnifique. Deux équipes qui se livrent une chaude lutte. Il y a de bons lanceurs, de bons frappeurs. Ce fut plaisant jusqu'ici et nous voulons simplement poursuivre dans la même veine.»

C'est à se demander si Correa n'avait pas eu recours aux services d'une voyante ou s'il ne cachait pas une boule de cristal lorsqu'il a déclaré ceci à propos de Bregman avant le match : «Croyez-moi, il va exploser ce soir.»

Alors que la formation de Houston était en avance 4-1 après six manches, Bregman a propulsé la balle de Fernando Rodney dans les gradins du champ gauche pour mettre le match hors de portée. Il a également donné le ton à la rencontre en première manche en poussant José Altuve au marbre grâce à un simple au champ centre-gauche pour donner les devants 1-0 aux siens.

Son réveil était attendu alors que les Astros tiraient de l'arrière 2-1 dans la série.

Yuli Gurriel a suivi avec un simple à l'avant-champ qui a permis à Michael Brantley de croiser la plaque pour donner une avance de deux points aux visiteurs.

Robinson Chirinos a cogné un circuit de deux points, un deuxième en autant de soirs, en quatrième manche, après que Correa eut profité d'un but sur balles.

José Urquidy (1-0) a volé la vedette au monticule, après que les Astros lui aient confié la butte. Le partant a muselé les frappeurs des Nationals et n'a accordé que deux coups sûrs en cinq manches de travail.

«Dès le début du match, je l'ai trouvé calme, je trouvais qu'il était en contrôle, a raconté le gérant des Astros, AJ Hinch, à propos d'Urquidy. Sa balle rapide avait une petite étincelle. Et il s'est juste amené au monticule et il a enchaîné les gros lancers, les lancers importants.»

Le releveur des Astros Will Harris a limité les dégâts, alors que Josh James venait de concéder deux buts sur balles aux Nationals en fin de sixième. Le deuxième releveur des Astros n'a accordé qu'un point à Juan Soto, à la suite d'un roulant frappé en direction du premier but.

Le partant des Nationals Patrick Corbin (0-1) a alloué quatre points en sept coups sûrs et deux buts sur balles. Il a effectué cinq retraits sur des prises.

Max Scherzer amorcera la rencontre de dimanche au monticule pour les Nationals, après avoir remporté le premier match de la série. Il se mesurera à Gerrit Cole, qui a perdu lors de sa dernière sortie pour la première fois depuis le mois de mai.