Bailey Bram et Marie-Philip Poulin ont vu les Américaines remporter un quatrième titre consécutif au Mondial de hockey féminin.

Les Américaines règnent toujours sur le hockey féminin

Les Américaines sont toujours les reines du hockey féminin.
Hilary Knight a touché la cible en prolongation et les États-Unis ont battu le Canada 3-2, vendredi au Michigan, pour remporter un quatrième titre consécutif au Mondial de hockey féminin. C'était la quatrième fois lors des six dernières éditions qu'une prolongation était nécessaire pour déterminer l'équipe gagnante.
C'était la 18e fois en 18 Mondiaux que le Canada et les États-Unis croisaient le fer en finale. Le Canada n'a pas remporté le tournoi depuis 2012 et s'est contenté de l'argent lors des quatre dernières éditions. Le Canada a toujours l'avantage 10-8 face aux États-Unis, mais les Américaines ont remporté sept des huit derniers tournois.
«Ça fait mal, ça ne fait pas de doute, a affirmé l'entraîneure Laura Schuler. «Vous ne voulez jamais entendre l'hymne national de l'autre équipe.»
Les championnes du monde en titre n'avaient pourtant pas abordé ce Mondial dans les meilleures conditions. Les Américaines avaient en effet menacé de boycotter le tournoi en raison d'une dispute salariale. Soutenues par des sénateurs et par des joueurs, elles ont réussi à faire plier la Fédération américaine à deux jours du coup d'envoi du Mondial.
Kacey Bellamy a réussi un doublé pour les États-Unis. Nicole Hensley a stoppé 28 rondelles dans la victoire. Meghan Agosta, dès la 61e seconde du début du match, et Brianne Jenner ont marqué pour le Canada. Shannon Szabados a effectué 37 arrêts dans la défaite.
«C'est difficile, mais nous allons devoir rebondir et travailler sur nos faiblesses pour nous assurer d'être prêtes à tout la prochaine fois que nous nous retrouverons dans cette situation», a indiqué Agosta.
Le bronze aux Finlandaises
En après-midi, la Finlande a écrasé l'Allemagne 8-0 lors du match pour la médaille de bronze. Petra Nieminen a notamment touché la cible dès la première minute de jeu. Noora Raty a effectué 11 arrêts pour signer le jeu blanc.
C'est la 12e fois que les Finlandaises terminent troisièmes. Elles avaient toutefois été exclues du podium l'an dernier. L'Allemagne n'a jamais gagné de médaille au Mondial de hockey. Elle a connu un parcours étonnant en signant des victoires contre la Suède et la République tchèque, avant de battre la Russie lors des quarts de finale.  Avec AFP