La formation montréalaise pourra garder sa première victoire de la saison pour ses partisans, car elle fera sa rentrée locale au Stade Percival-Molson contre les Blue Bombers de Winnipeg, vendredi.

Les Alouettes subissent un revers de 22-10 à Vancouver

VANCOUVER - Les Alouettes de Montréal ont été incapables d’inscrire un point lors des trois derniers quarts et les Lions de la Colombie-Britannique en ont fait suffisamment pour l’emporter 22-10, samedi soir, au BC Place Stadium.

Sans être spectaculaires, les Lions (1-0) ont tranquillement pris les devants et ils se sont distancés de leurs adversaires en inscrivant les 15 derniers points de la rencontre. La passe de touché de Jonathon Jennings à Cory Watson, à mi-chemin au quatrième quart, a planté le dernier clou dans le cercueil des visiteurs.

Si on compte la saison dernière et les matchs préparatoires, les Alouettes (0-1) ont subi un 14e revers de suite, mais ils ont toutefois perdu leur match d’ouverture pour une première fois depuis 2015. Le nouvel entraîneur-chef des Oiseaux, Mike Sherman, devra donc attendre avant de savourer un premier triomphe dans la Ligue canadienne de football.

Jennings a été particulièrement précis dans ce match, complétant 20 de ses 24 passes pour des gains aériens de 183 verges. Le quart des Lions a lancé deux passes de touché et il a ajouté 57 verges en neuf courses. Jennings a aussi conjugué ses efforts à ceux de Shaquille Johnson pour un majeur, au premier quart.

Le botteur des Lions, Ty Long, a réussi deux bottés de précision, sur des distances de 27 et 30 verges, et il a ajouté deux simples.

Du côté des Alouettes, le quart Drew Willy a été explosif en début de partie, réussissant quelques longs jeux, mais il n’a pas été en mesure de concrétiser d’autres poussées offensives par la suite. Willy a réussi 25 de ses 35 tentatives par la voie des airs pour des gains de 281 verges. Il a lancé une passe de touché, mais il a été victime d’une coûteuse interception au quatrième quart.

Le porteur de ballon Tyrell Sutton a porté le ballon 15 fois pour des gains de 65 verges. Le receveur Chris Williams, un des nouveaux venus chez les Alouettes, a capté six passes pour des gains de 98 verges. Un de ses attrapés a d’ailleurs mené au seul majeur des Montréalais, celui d’Eugene Lewis.

Boris Bede a été parfait lors de son unique tentative de placement pour les Alouettes.

Les Alouettes ont profité de leur passage à Vancouver pour poursuivre une bien triste tradition. Ils ont perdu 16 de leurs 17 derniers matchs au BC Place Stadium et pendant cette séquence, la seule victoire est survenue le 20 août 2015. Pourtant, les hommes de Sherman menaient 10-9 à la demie, ce qui constituait leur première avance après 30 minutes depuis le 11 août 2017, contre les Argonauts de Toronto.

La formation montréalaise pourra garder sa première victoire de la saison pour ses partisans, car elle fera sa rentrée locale au Stade Percival-Molson contre les Blue Bombers de Winnipeg, vendredi.