Les Aigles l’ont emporté 4-1 face aux champions en titre du circuit, les Diamants de Québec. L’artilleur Nathan Landry a été dominant.
Les Aigles l’ont emporté 4-1 face aux champions en titre du circuit, les Diamants de Québec. L’artilleur Nathan Landry a été dominant.

Les Aigles réussissent leur entrée face aux Diamants

TROIS-RIVIÈRES — Les Aigles juniors ont célébré en grand la présentation d’un premier événement sportif d’envergure en près de quatre mois en région, l’emportant au compte de 4-1 face aux puissants Diamants de Québec, jeudi soir, au Stade Quillorama.

«J’ai vu plusieurs bonnes choses. En début de saison comme ça, on s’attend toujours à ce que les lanceurs aient l’avantage et c’est ce qu’on a vu ce soir. On a démontré de la concentration, on est resté confiant malgré l’égalité qui tenait. Je suis vraiment satisfait», s’est exclamé le pilote des Aigles juniors, Rémi Doucet.

Duel de lanceurs

L’artilleur gaucher, Nathan Landry, a été dominant n’accordant qu’un seul point sur un total de six manches lancées. Il a muselé les frappeurs de la Capitale-Nationale réalisant cinq retraits au bâton tout en accordant trois buts sur balle. Sa confiance et son énergie rayonnaient sur le terrain ce qui a semblé motiver ses troupes.

«C’est ça Nathan, tout le monde l’aime. Il a fait son travail tout en ayant du plaisir et en encourageant ses coéquipiers», a rajouté l’entraîneur qui en est à son deuxième séjour à la barre de l’équipe.

Même son de cloche pour le lanceur, Louis Ager. Il a été étincelant venant en relève lors de la septième et ultime manche. Il n’a rien concédé, réalisant les trois derniers retraits de la rencontre.

Le lanceur partant des Diamants, Émile Boies, n’a pas à rougir de son rendement. En quatre manches et un tiers sur la butte, il a maintenu une fiche de cinq retraits au bâton. Il a accordé trois coups sûrs, dont un point et un seul but sur balle.

Le Stade Quillorama ainsi que sa terrasse étaient remplis à pleine capacité. Près de 350 partisans étaient sur les lieux.

«On s’attendait à ça, un match de lanceurs à bas pointage. Nathan Landry a été Nathan Landry. Il a du vécu, il est capable d’en prendre. C’est le genre de gars qu’on doit tenter de déstabiliser. On n’a pas été en mesure de profiter de ce qu’il nous a donné. J’ai apprécié nos apparitions au bâton en début de rencontre, mais on a laissé Landry entrer dans son match», a conclu le grand manitou des Diamants, Dominik Walsh.

Jonathan Landry, Samuel Girard et Emmanuel Rochon Nunez sont venus en relève d’Émile Boies.

Une cinquième manche qui a tout changé

La cinquième manche s’est avérée fructueuse pour les Oiseaux avec une production de quatre points. La séquence s’est amorcée sur un mauvais relais vers le receveur des Diamants permettant à Deven Lacerte-Desmarais de franchir le marbre pour une première fois en 2020. Par la suite, un faible roulant a propulsé Jaycob Lachance. C’était alors 2-0 en faveur des locaux. Finalement, une flèche de Raphaël Picard a catapulté les Rouges en avant 4-0, eux qui n’ont plus regardé derrière.

Enfin, du baseball

Malgré que les quelque 350 partisans ont dû attendre la cinquième manche avant de pouvoir se mettre un premier point sous la dent, l’ambiance était à la fête dans ce qui se voulait un premier événement sportif en région depuis le mois de mars. L’animation et la présence de la mascotte Grand Chelem n’ont pas manqué d’ajouter à ce soulagement collectif palpable au Stade Quillorama.

«Enfin! On était prêt, on a hésité à venir dormir devant le Stade pour être certain de ne pas manquer le match», a indiqué un jeune groupe de Shawiganais rencontré quelques minutes seulement avant le début de la rencontre.

L’incertitude qui planait quant aux conditions météorologiques n’a pas refroidi les passionnés de la balle. Au contraire, le Stade ainsi que la terrasse étaient remplis à pleine capacité considérant les normes de la santé publique.

Les Oiseaux reprendront l’action dès dimanche, toujours à domicile. Cette fois, ils seront opposés à l’Académie de baseball du Canada (ABC) U16, composée des meilleurs espoirs de demain. Ce sera la fête de la famille. L’entrée sera gratuite pour les enfants âgés de 14 ans et moins accompagnés d’un adulte.