La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a précisé mercredi que cette relance se divisera en plusieurs phases, la première incluant seulement les activités qui peuvent se pratiquer librement à l’extérieur, en solo ou en duo, sans avoir à partager d’équipement et dans le respect d’une distance de deux mètres en tout temps.
La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a précisé mercredi que cette relance se divisera en plusieurs phases, la première incluant seulement les activités qui peuvent se pratiquer librement à l’extérieur, en solo ou en duo, sans avoir à partager d’équipement et dans le respect d’une distance de deux mètres en tout temps.

Les activités sportives extérieures se déconfinent; les parcs nationaux rouvrent

Roxanne Ocampo
La Presse Canadienne
Les sports récréatifs se déconfineront progressivement à partir du 20 mai à travers la province, le Grand Montréal y compris.

La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a précisé mercredi que cette relance se divisera en plusieurs phases, la première incluant seulement les activités qui peuvent se pratiquer librement à l’extérieur, en solo ou en duo, sans avoir à partager d’équipement et dans le respect d’une distance de deux mètres en tout temps.

Le vélo, le golf, le tennis, la randonnée pédestre, l’escalade de roche et plusieurs sports nautiques se pratiquant à bord d’embarcations simples figurent parmi les activités récréatives qui pourront reprendre dès la semaine prochaine.

Les parcs nationaux et réserves fauniques du réseau de la SÉPAQ rouvriront en parallèle, mais pour des activités journalières seulement. Quelques sentiers de randonnée pédestre et de vélo ainsi que certains lacs pour la pêche à la journée seront accessibles «en autonomie», c’est-à-dire sans accès aux bâtiments de services, comme les postes d’accueil et les toilettes.

Même si les directives de la santé publique ont jusqu’ici été assouplies à retardement dans la région métropolitaine, plus durement frappée par la pandémie de COVID-19, les Montréalais ne feront pas exception cette fois.

En conférence de presse, la ministre Charest a dit vouloir éviter que des citadins soient tentés de quitter la ville pour s’aérer l’esprit.

Cette relance des activités sportives, de loisir et de plein-air ne doit pas servir de prétexte pour des rassemblements et des déplacements entre régions, a-t-elle martelé.

Pas de calendrier précis

Aux côtés de la ministre, le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique, Richard Massé, a précisé que la prochaine vague d’activités à obtenir le feu vert des autorités comprendra des entraînements supervisés à l’extérieur, puis des compétitions sans public, toujours à l’extérieur.

Sans vouloir fournir d’échéancier pour ces phases subséquentes, la ministre Charest a souligné qu’il ne faut pas s’attendre à une reprise complète dès cet été.


« C’est sûr qu’on n’aura pas l’offre sportive qu’on avait par le passé »
Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation

Questionné sur les sports d’équipe plus populaires auprès des jeunes Québécois, comme le soccer, le docteur Massé a évoqué la possibilité de les autoriser en revoyant leur pratique afin de minimiser le nombre de joueurs et les contacts entre ceux-ci.

Des fédérations sportives et organismes nationaux de loisir et de plein-air ont justement été mis à contribution pour préparer des consignes adaptées à chaque discipline.

«Le sport et le loisir au Québec n’ont jamais été autant mobilisés», a avancé la ministre Charest, ex-patineuse de vitesse sur courte piste et médaillée olympique.

Par ailleurs, les citoyens qui espèrent pouvoir se rafraîchir dans les piscines publiques cet été seront peut-être exaucés, car l’eau chlorée ne serait pas propice à la propagation de la COVID-19, a expliqué le docteur Massé, qui s’inquiète davantage du respect des mesures de distanciation physique dans un tel contexte. Les municipalités devraient toutefois avoir le dernier mot sur l’ouverture de leurs installations.

Quant aux camps de jour et terrains de camping, leur réouverture continue d’être étudiée.

***

Voici la liste complète des activités qui seront autorisées dès le 20 mai:

  • Canot et kayak d’eau vive et d’eau calme
  • Course à pied
  • Escalade de rocher
  • Kitesurf
  • Pêche à la journée
  • Planche à pagaie
  • Plongée sous-marine, apnée sportive extérieure
  • Randonnée à cheval extérieure
  • Randonnée pédestre
  • Surf
  • Athlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l’extérieur)
  • Aviron (embarcation simple seulement)
  • Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)
  • Activités de cyclisme extérieures
  • Golf
  • Kayak de mer
  • Natation en eau libre (lacs)
  • Patin à roulettes sur route et sur piste
  • Ski à roulettes
  • Tennis en simple et à l’extérieur
  • Triathlon (natation en eau libre seulement)
  • Voile (embarcation simple seulement)