Kyle Juszczyk et les 49ers de San Francisco ont renversé les Steelers de Pittsburgh 24-20, dimanche.

Les 49ers échappent tout... sauf la victoire

SANTA CLARA, Calif. — Les 49ers de San Francisco ont pratiquement tout échappé, sauf la victoire.

Jimmy Garoppolo a lancé une passe de touché de cinq verges à Dante Pettis alors qu’il ne restait que 75 secondes à écouler au match et les 49ers de San Francisco sont venus à bout des Steelers de Pittsburgh 24-20, dimanche.

Les 49ers ont perdu le ballon quatre fois en première demie et ils ont perdu un autre échappé au quatrième quart, mais ils ont tout de même réussi à amorcer leur saison avec un dossier de 3-0 pour une première fois en 21 ans.

«Ce n’est jamais parfait, a insisté le demi de coin des 49ers Richard Sherman. Nous n’avons pas été parfaits aujourd’hui, mais notre fiche l’est.»

En relève à Ben Roethlisberger, Mason Rudolph a effectué un premier départ en carrière dans la NFL. Il n’a cependant pas été en mesure d’offrir une première victoire aux Steelers (0-3) cette saison.

Rudolph a lancé deux longues passes de touché en deuxième demie, rejoignant JuJu Smith-Schuster sur 76 verges et Diontae Johnson sur 39 verges. La dernière passe payante a donné les devants 20-17 aux Steelers, au quatrième quart.

Les 49ers ont répliqué au premier touché avec un majeur de quatre verges du porteur de ballon Jeff Wilson fils. Ils semblaient en voie de réussir un deuxième touché, mais le receveur Richie James fils a été atteint par un ballon alors qu’il était en mouvement derrière la ligne de mêlée. T.J. Watt a récupéré le ballon pour les Steelers, dans la zone payante.

La troupe de Pittsburgh a cependant redonné le ballon aux 49ers quand James Conner s’est fait soutirer l’objet par Arik Armstead. DeForest Buckner a récupéré le ballon à la ligne de 24 des Steelers, mettant la table pour la passe de touché de Garoppolo.

Pettis n’avait réussi que quatre attrapés pour des gains de 22 verges cette saison avant son touché. C’est le jeu le plus important des 49ers jusqu’à présent.

«Il y a évidemment eu des hauts et des bas, a-t-il raconté. Tu ne peux pas être bon tous les jours. Maintenant que je sais ce que c’est de vivre cette situation, je sais que je peux aider l’équipe. Je suis ici pour une raison.»

Les visiteurs n’ont pas été capables d’obtenir un premier jeu lors de la séquence offensive suivante. Rudolph a été victime d’un sac en troisième essai et il a ensuite lancé une interception. Les Steelers revendiquent une fiche de 0-3 pour une première fois depuis 2000.

Garoppolo a complété 22 de ses 32 passes pour des gains aériens de 277 verges. Il a lancé deux interceptions lors des trois premières séries à l’attaque des 49ers alors que le ballon a touché les mains de ses receveurs. Le jeune quart a aussi échappé un ballon à la suite d’une mauvaise remise du centre Weston Richburg.

«C’est un bon départ, a observé Garoppolo. Il reste encore beaucoup de football. Trois victoires, ça ne te mène nulle part dans cette ligue.»

Rudolph a vu 14 de ses 27 tentatives par la voie des airs être saisies pour des gains de 174 verges. Il a lancé une interception à K’Waun Williams.

«Nous nous préparons pour la semaine prochaine. C’est aussi simple que ça, a déclaré l’entraîneur-chef des Steelers, Mike Tomlin. C’est la vie dans la NFL. Ç’aurait été la même chose si nous avions gagné.»