Racing Point utilise des moteurs clients de Mercedes et a admis fonder sa conception de voiture 2020 sur des photographies de la voiture Mercedes de l'année dernière.
Racing Point utilise des moteurs clients de Mercedes et a admis fonder sa conception de voiture 2020 sur des photographies de la voiture Mercedes de l'année dernière.

L'équipe Racing Point sanctionnée de 15 points de pénalité au championnat

Associated Press
SILVERSTONE — L'équipe Racing Point a été sanctionnée d'une amende de 400 000 euros (631 000 $) et de 15 points de pénalité au championnat des constructeurs de Formule 1 pour avoir utilisé des écopes de frein arrière copiées sur celles des voitures Mercedes de l'année dernière.

Les commissaires ont statué que Mercedes était le «concepteur principal» des pièces et que Racing Point n'avait apporté que des modifications mineures aux données de conception informatique reçues de Mercedes.

L'équipe rivale Renault a déposé une protestation sur la légalité des écopes de frein, qui ont été ajoutées aux «pièces listées» selon les règles de la F1 pour 2020. Cela signifie que les équipes doivent concevoir les leurs. Racing Point a fait valoir qu'il utilisait simplement des informations sur les pièces de Mercedes pour procéder à sa propre conception.

Les écopes de frein sont devenues de plus en plus élaborées ces dernières années, alors que les équipes tentent de tirer parti de tous les avantages aérodynamiques qu'ils peuvent trouver dans les voitures.

Racing Point utilise des moteurs clients de Mercedes et a admis fonder sa conception de voiture 2020 sur des photographies de la voiture Mercedes de l'année dernière. Les similitudes ont conduit les Racing Point à être surnommées la «Mercedes rose» lors de ses premiers essais avant la saison.

Racing Point peut faire appel de la décision. La déduction de points fait passer l'équipe de la cinquième à la sixième place du classement, derrière Renault. La décision n'affecte pas le total des points des pilotes de Racing Point.