Nathan Légaré a marqué le but égalisateur à 9:35 en troisième, avant d'inscrire le but vainqueur trois minutes plus tard.

Légaré fait basculer le match en faveur du Drakkar

BAIE-COMEAU — Une poussée de quatre buts sans riposte en troisième période a conduit le Drakkar vers un gain de 7-4 aux dépens des Screaming Eagles de Cap-Breton. Malgré le gain, les troupiers de Martin Bernard ont déjà eu meilleure allure.

C’est l’incontournable Nathan Légaré qui a fait basculer ce match. Le gros attaquant a d’abord créé l’égalité à mi-chemin de la troisième d’un tir imparable et trois minutes plus tard, il s’est échappé pour tromper la vigilance de Kevin Mandolese, enfilant le filet de la victoire. Légaré compte maintenant 16 buts. Gabriel Fortier et D’Artagnan Joly ont complété dans un filet désert.

«On a eu de la misère à prendre notre rythme, que ce soit par notre faute ou différentes situations», a fait valoir le pilote du Drakkar. «Ça coupait notre momentum. On a aussi été très mauvais en désavantage numérique [3 en 6]. Après trois désavantages, on en avait donné trois [buts]. Ça a été long à prendre notre rythme.»

L’entraîneur-chef a aussi relevé que ses hommes ont eu de la difficulté dans leur zone, particulièrement devant leur gardien Kyle Jessiman, qui affrontait ses ex-coéquipiers vendredi. «On n’était pas sur nos bâtons en avant du but. Cap-Breton ramassait le premier, le deuxième et parfois même le troisième rebond. Ils se sont mis à nous barouetter un peu.»

Tous les buts du premier engagement ont été inscrits en avantage numérique. Egor Sokolov a lancé les hostilités, suivi deux minutes plus tard par Jordan Martel (7e). Mathias Laferrière, avec son premier de la soirée, a toutefois redonné les devants aux «Aigles hurleurs».

Les deux formations se sont échangé deux buts à la période médiane. L’ex-Screaming Eagle Tyler Hylland (7e) et Samuel L’Italien (8e) ont touché la cible pour le Drakkar, Shaun Miller et Laferrière, ce dernier durant une (autre) mauvaise pénalité de Xavier Bouchard, ont fait de même pour les visiteurs. Bouchard a d’ailleurs reçu trois mineures au cours du match.

En récoltant une passe sur le premier but de Légaré, Ivan Chekhovich est devenu le meilleur marqueur européen de l’histoire du Drakkar, devançant Valentin Zykov.