Charles Leclerc, qui est âgé de 21 ans, a complété le circuit de Sakhir en une minute et 27,866 secondes, signant du même coup sa première pole position en carrière - à sa deuxième course avec la ‘Scuderia’. Le Monégasque en a profité pour établir un nouveau record de piste.

Leclerc obtient la position de tête au Grand Prix du Bahreïn; Stroll partira 18e

MONTRÉAL — Le pilote Ferrari Charles Leclerc a décroché la position de tête lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Formule 1 du Bahreïn, samedi, tandis que Lance Stroll a dû se contenter d’une place en queue de peloton.

Leclerc, qui est âgé de 21 ans, a complété le circuit de Sakhir en une minute et 27,866 secondes, signant du même coup sa première pole position en carrière - à sa deuxième course avec la ‘Scuderia’. Le Monégasque en a profité pour établir un nouveau record de piste.

«Je suis extrêmement heureux. Seb (Vettel) est un pilote formidable, mais aujourd’hui je suis très heureux de me retrouver en position de tête», a déclaré Leclerc après s’être extirpé de sa voiture.

Son coéquipier Sebastian Vettel, qui n’a tenté qu’un seul tour lancé en Q3, partira à ses côtés sur la première ligne après lui avoir concédé 0,294 seconde.

«J’ai peut-être été un peu trop prudent dans le deuxième secteur, mais je crois que Charles a fait du très bon boulot aujourd’hui et il mérite la pole, a déclaré l’Allemand. La voiture est bien meilleure ce week-end, et maintenant il faut s’assurer de compléter le boulot.»

Le champion du monde Lewis Hamilton n’a pu faire mieux que la troisième place à 0,324 seconde, tandis que son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas a réalisé le quatrième temps, à 0,390.

«Charles a fait un travail incroyable, a admis le Britannique. Ce sera une journée importante demain, et nous livrerons tout un combat à Ferrari.»

Le top-5 a été complété par le pilote Red Bull Max Verstappen, loin derrière à 0,886 seconde.

Un mauvais tour pour Stroll

Quant à Stroll, qui s’était plaint de dégâts au plancher de sa voiture la veille pendant les essais libres, il s’est contenté de la 18e place sur la grille de départ. Son coéquipier chez Racing Point, Sergio Perez, s’élancera de la 14e position.

Le pilote de Mont-Tremblant n’a cependant pas voulu blâmer l’équipe pour sa contre-performance.

«Il n’y a rien qui cloche avec la voiture; c’était seulement un mauvais tour, a-t-il dit sèchement. Ce sont des petites erreurs de pilotage ici et là qui m’ont coûté au total peut-être trois dixièmes de seconde, et ç’a été suffisant pour m’éjecter en Q1.»

Le Québécois, peu loquace après la séance, a ajouté qu’il aimerait bien émuler dimanche sa performance en course à Melbourne il y a deux semaines. Il était alors parti de la 16e position sur la grille et avait croisé le fil d’arrivée en neuvième place, inscrivant ainsi ses premiers points avec sa nouvelle équipe.

Le Grand Prix du Bahreïn commencera dimanche à 18h10, heure locale, et il se terminera sous les réflecteurs.

Bottas a remporté le Grand Prix d’Australie il y a deux semaines. C’est toutefois Vettel qui s’est adjugé les deux dernières épreuves présentées sur le circuit de Sakhir. Avec l’Associated Press