Le défenseur de l’Impact Rudy Camacho effectuait un premier départ depuis le 28 avril, après avoir soigné une blessure à la hanche. Il a connu un match difficile, étant au coeur des deux buts du FC Dallas.

L’éclaircie n’aura été que passagère pour l’Impact

FRISCO — Le nuage noir est rapidement revenu au-dessus de la tête de l’Impact, alors que la formation montréalaise a encaissé un revers de 2-0, samedi, contre le FC Dallas.

L’Impact espérait avoir tourné la page après avoir mis fin à une série de quatre défaites, toutes par jeu blanc, en battant le Dynamo de Houston 1-0, la semaine dernière.

Privé d’Ignacio Piatti, blessé à un genou à l’entraînement cette semaine, l’Impact (4-11-0) n’a jamais été dans le coup dans la chaleur de Dallas.

Mauro Diaz a marqué sur un penalty et le FC Dallas (8-1-5) a aussi profité d’un but contre son camp de Matteo Mancosu pour demeurer invaincu à ses sept dernières rencontres en MLS (5-0-2). Le FC Dallas a également gagné ses quatre derniers matchs dans le circuit Garber.

Puisque Jukka Raitala avait été rappelé par la sélection finlandaise, le défenseur de l’Impact Rudy Camacho effectuait un premier départ depuis le 28 avril, après avoir soigné une blessure à la hanche. Il a connu un match difficile, étant au coeur des deux buts du FC Dallas.

L’Impact disputera son prochain match mercredi, quand l’Orlando City SC sera de passage au stade Saputo.

Un refrain familier

Le début de match aurait pu difficilement être meilleur pour les locaux, alors qu’ils ont ouvert la marque dès la cinquième minute de jeu. Camacho a tenté de dégager de la tête le long coup franc de Diaz, mais le ballon a plutôt rebondi contre la tête de Mancosu avant d’aboutir dans le filet.

Le but avait d’abord été refusé en raison d’un hors-jeu au moment du coup franc. Cependant, l’arbitre Nima Saghafi a accepté la recommandation de l’arbitre vidéo Guido Gonzalez de plutôt accorder le but puisqu’aucun joueur du FC Dallas n’a touché au ballon sur la séquence.

Ken Krolicki a défié Jesse Gonzalez à la 16e minute, mais le gardien du FC Dallas a réussi l’arrêt en y allant d’une belle parade vers sa droite.

Quelques instants plus tard, Saghafi a sévi à l’endroit de Camacho, qui venait de faire trébucher Maximiliano Urruti dans la surface de réparation montréalaise. Diaz s’est présenté au point de pénalité à la 18e minute et a battu le gardien Evan Bush, même s’il avait plongé du bon côté.

Bush a été alerte à la 23e minute pour repousser un coup franc de Diaz effectué à partir du côté droit de la surface montréalaise.

Camacho a prolongé son cauchemar à la 37e minute, quand sa frappe a été bloquée en défensive alors que le gardien des locaux était hors position.

Mancosu a obtenu la plus belle occasion de marquer de l’Impact dans la première demie tard dans les arrêts de jeu. L’attaquant italien a été patient pour se créer de l’espace devant le défenseur Matt Hedges en un contre un, mais son tir en croisé a atteint le poteau. Krolicki a complètement raté sa frappe sur le retour.

L’Impact a souvent contrôlé le ballon au retour de la pause, sans malheureusement générer quoi que ce soit. Le FC Dallas a pour sa part orchestré des contre-attaques dangereuses.

Bush a brillé à la 54e minute pour stopper une frappe à bout portant de Michael Barrios. Quelques instants plus tard, Bush a frustré Hedges sur quelques mètres, après un corner de Diaz.

Les visiteurs ont finalement cogné à la porte à la 61e minute. Gonzalez a tout juste dévié la puissante frappe de Saphir Taïder contre le cadre du filet, puis Mancosu a poussé le retour dans les cordages. Le but a toutefois été annulé puisque Mancosu était en position de hors-jeu au moment du tir de son coéquipier.

Bush a gardé l’Impact à distance de frappe avec deux autres arrêts difficiles aux 76e et 81e minutes, respectivement contre Tesho Akindele et Ryan Hollingshead. Le FC Dallas a toutefois été en mesure de tenir le Bleu-blanc-noir en échec.