Jean-Christophe Masson, 16 ans, est déjà en route pour Dunedin afin de passer des tests médicaux. Il est le plus jeune joueur de l’histoire à être repêché dans les ligues majeures.

Le voltigeur de Lévis Jean-Christophe Masson sous contrat avec les Blue Jays

Choix de 26e au dernier repêchage des ligues majeures de baseball, le voltigeur de Lévis de 16 ans Jean-Christophe Masson a signé son premier contrat professionnel avec les Blue Jays de Toronto.

Masson, un produit du programme sport-études des Canonniers de Québec, se trouvait à Atlanta afin de participer à un tournoi avec l’équipe de l’Académie de baseball du Canada lorsqu’il a accepté l’offre des Jays, dimanche. Il était déjà en route vers Dunedin, lundi, afin d’y passer des tests médicaux avant l’annonce officielle de sa mise sous contrat.

Le frappeur gaucher de six pieds trois pouces et 190 livres avait déjà en poche une bourse d’études de l’Université du Missouri pour la saison 2020, mais les dépisteurs des Blue Jays ont réussi à le convaincre d’y renoncer et d’entreprendre sa carrière professionnelle dans les prochaines semaines.

«J’avais une grosse décision à prendre, mais je suis content de l’avoir fait. J’ai senti dans leur offre que les Blue Jays croyaient vraiment en moi, qu’ils avaient de l’intérêt. Ils ont été agressifs et m’ont présenté un plan de développement parfait pour un gars de mon âge pour que je sente bien là-dedans», confiait Masson, rejoint lundi matin.

Les Blue Jays lui ont donc offert un intéressant boni de signature et une bourse d’études si sa carrière professionnelle ne devait pas prendre la tournure souhaitée.

«Le contrat qu’on lui a offert est bon pour lui et pour nous. L’idée est de lui donner toutes les chances pour atteindre son plein potentiel. On suit de près tous les joueurs canadiens, mais on ne l’a pas repêché pour ça. On l’a repêché et signé parce qu’on croit en ses moyens à long terme», confiait Jasmin Roy, le dépisteur des Jays derrière l’embauche de Masson.

Pour l’instant, le 777e repêché au mois de juin terminera la saison avec l’ABC et se joindra à l’équipe des Blue Jays dans une ligue des recrues en République dominicaine, en août, premier arrêt de sa nouvelle carrière.

«Ça va vite, je viens de finir mon secondaire V, j’ai été repêché à 16 ans, et là, je signe mon premier contrat professionnel. Mais je prends chaque événement un à la fois. Je suis bien entouré par mes parents et mon agent, ça va bien. Je vais ensuite franchir aussi les étapes du baseball mineur une à la fois, car ce n’est demain matin que je vais jouer avec les Blue Jays», ajoutait le joueur de Saint-Nicolas.

Jean-Christophe Masson est un produit du programme sport-études des Canonniers de Québec.

Futur frappeur de puissance

Jean-Christophe Masson a été le plus jeune joueur de l’histoire à avoir été sélectionné au repêchage des ligues majeures, en juin dernier. Les Blue Jays voient en lui un futur frappeur de puissance.

«À l’international, ça se voit souvent qu’un joueur signe à 16 ans, mais il n’y a qu’au Québec où ça peut se faire parce que les gars finissent le secondaire à cet âge. Ça prend aussi de la maturité, et à ce niveau, Jean-Christophe est un jeune homme sérieux», ajoutait Roy.

Masson suit les traces de Marc-Antoine Bérubé et Kevin Denis-Fortier, les deux derniers joueurs de la région de Québec à avoir évolué dans le baseball affilié, le premier avec Oakland, le second avec Toronto.

«Lorsqu’il est arrivé avec les Canonniers, Jean-Christophe voulait imiter des gars plus âgés qui avaient été repêchés. Aujourd’hui, il devient lui-même cet exemple pour les plus jeunes. Il a toujours mis les efforts nécessaires, il a toujours eu une belle éthique de travail», notait Jean-Philippe Roy, responsable du programme de baseball sport-études de Québec qui compte 11 joueurs repêchés en 19 ans.

Réclamé en 18e ronde par les Twins, au même repêchage que Masson, le deuxième-but Édouard Julien a pour sa part décidé de ne pas signer avec le Minnesota et de retourner avec les Tigers de l’Université Auburn pour une troisième saison.