Le gérant des Capitales Patrick Scalabrini a trouvé son as releveur.

Le vétéran releveur Sean Donatello s’amène à Québec

Les Capitales de Québec ont trouvé leur releveur numéro un pour la prochaine saison. L’équipe de la ligue Can-Am a annoncé lundi l’embauche du vétéran Sean Donatello, qui s’occupera des fins de match.

L’Américain du Connecticut remplit ce rôle dans le baseball affilié depuis 2014. Il a réussi 27 sauvetages au cours des trois dernières saisons dans le niveau AA.

«Il cadre complètement avec nous», souligne le gérant Patrick Scalabrini. «C’est un gars qui lance une tonne de prises, c’est un compétiteur, il a eu du succès partout où il est passé, il a beaucoup d’expérience. On essaie toujours d’aller chercher ce type de gars-là.»

La recherche d’un spécialiste de la neuvième manche a été rendue nécessaire par le départ de Nolan Becker dans l’organisation des Royals de Kansas City.

Ancien choix de 25e ronde des Marlins de Miami en 2011, Donatello a passé sept saisons dans le baseball affilié avant d’être libéré le 24 août dernier, un cadeau empoisonné pour ses 27 ans. En plus de ses 27 sauvetages, il a conservé une moyenne de points mérités de 3,96 et retiré 104 frappeurs sur des prises en 141 manches dans le AA. Il a aussi lancé trois manches dans le AAA l’été dernier pour la filiale des Tigers de Detroit.

Scalabrini a donc déjà réglé le dossier de la relève en fin de match. Il y a quelques jours, les Capitales avaient annoncé la réembauche de Trevor Bayless, celui qui mettait la table à Becker la saison dernière. «Très content. Ce sont deux gars solides. On est en confiance avec ces deux gros gars-là dans l’enclos. Mais le travail n’est pas fini», affirme le gérant, glissant les noms de Miles Moeller et de Matt Markesberry comme candidats potentiels à un retour.

Gélinas oui, Sams on verra

Par ailleurs, le retour de l’as artilleur Karl Gélinas dans le double rôle de partant et d’instructeur des lanceurs ne fait aucun doute, «à moins d’un gros revirement de situation qu’on ne voit pas venir personne», dit Scalabrini.

Celui de Kalian Sams est plus incertain. Comme l’an dernier, le puissant voltigeur tente de se faire une niche en Asie. On devrait en savoir plus sur ses intentions en mars ou en avril, explique Scalabrini.

De leur côté, les vétérans Balbino Fuenmayor et Jordan Lennerton ne seront pas de retour. Le premier a été embauché par les Nationals de Washington; le second a pris sa retraite au terme de la dernière campagne.

Le portrait des autres embauches se précisera davantage dans quelques semaines, après l’ouverture des camps d’entraînement du baseball affilié. «On donne encore un petit peu de temps à ceux qui ont encore de l’espoir» d’un retour dans une organisation des ligues majeures, indique Scalabrini.