Le Rouge et Or a brillé face aux Gryphons de l’Université de Guelph par la marque de 46 à 3.

Le Rouge et Or écrase les Gryphons

Le Rouge et Or de l’Université Laval a remporté facilement par la marque de 46 à 3 son match hors-concours face aux Gryphons de l’Université de Guelph samedi après-midi au Stade Telus.

Dès les premières minutes du match, le demi défensif Gabriel Ouellet a intercepté le ballon pour franchir la ligne des buts après une course de 63 verges. Le touché a cependant été annulé en raison d’un contact illégal de la part d’un joueur de la défensive lavaloise.

Gabe Ferraro a ensuite poussé les Gryphons en avant pour la seule fois du match avec un placement de 46 verges, mais le Rouge et Or a ensuite pu se reprendre quand Adam Auclair a reçu une passe du quart des Gryphons Theo Landers directement dans les mains. 

Le Beauceron a presque traversé le terrain en entier, un galop infernal de 99 verges qui a débouché sur le premier touché du Rouge et Or, qui ont pris une avance de 7 à 3 suite à la transformation réussie de David Côté.

Avec 1:37 à faire au premier quart, les locaux ont ajouté à leur avance sur une passe de 11 verges d’Hugo Richard au receveur Jonathan Breton Robert, qui a franchi la ligne des buts.

Un peu plus de deux minutes avant la mi-temps, le Rouge et Or a ajouté à son avance avec un touché résultat d’une courte course de Vincent Forbes-Mombleau, portant le pointage à 23 à 3 après la transformation. Avec neuf seconde à faire au second quarts, les visiteurs ont accordé un autre touché de sûreté portant le pointage à 25 à 3.

La domination des protégés de Glen Constantin s’est poursuivie au troisième quart alors qu’Alexis Côté a accepté la remise du quart Samuel Chénard pour ensuite se débarrasser de tous ses couvreurs pour se rendre dans la zone payante avec 9:16 à faire.

Quelques secondes plus tard, Amani Malinda interceptait une passe en zone des Gryphons et pavait ainsi la voie à un autre touché du Rouge et Or. Quelques minutes plus tard, Dante Djan franchissait à son tour la ligne des buts pour solidifier l’avance des locaux. Avec 30 secondes à faire au troisième quart, Mathieu Robitaille ajoutait un autre majeur en captant une passe de 18 verges de Chénard.