Le Rouge et Or a chuté au quatrième rang du classement national, son plus bas classement à ce palmarès hebdomadaire en plus de trois ans.

Le Rouge et Or chute au quatrième rang du classement national

Si la défaite du Rouge et Or (5-1) à Montréal n'a pas eu d'effet immédiat sur le classement du football universitaire québécois, ce revers de 22-16 aux mains des Carabins (4-2) relègue le club de l'Université Laval au quatrième rang du top 10 canadien. Son plus bas classement à ce palmarès hebdomadaire en plus de trois ans.
Pour une sixième semaine consécutive, les Dinos de Calgary (6-0) trônent au sommet avec 27 des 30 votes de première place. Les Mustangs de Western Ontario (7-0) se hissent de la troisième à la deuxième place grâce à un gain de 63-19 aux dépens d'Ottawa (2-5), Western marquant 48 points ou plus pour la septième fois en autant de sorties cette saison.
Une première défaite fait chuter le Rouge et Or de deuxième à quatrième, derrière les Carabins, qui grimpent d'un échelon. C'est la pire position pour la bande de Québec depuis le 2 octobre 2012.
Cette année-là, les représentants de l'UL avaient passé trois semaines au quatrième rang sans même perdre. La défaite du 13 octobre 2012 à Montréal les avait ensuite fixés troisièmes, néanmoins devant les Carabins. McMaster était demeuré au sommet du top 10 toute la saison, mais Laval avait eu le dessus en grande finale canadienne, fin novembre.
Talonné par le Vert & Or
À remarquer que derrière le Rouge et Or pointe le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke (4-2), cinquième, et justement le prochain visiteur au PEPS, dimanche. Trois équipes du Québec dans le top cinq et deux adversaires de suite pour le Rouge et Or. Facile d'affirmer que le match Sherbrooke à Laval sera le duel à voir en fin de semaine, en plus d'être le seul disputé le dimanche.
Celui entre Western (2es au Canada, 7-0) et McMaster (6es, 6-1), samedi, à Hamilton, devrait aussi soulever l'intérêt. La ligue de l'Ontario entre dans la dernière semaine de son calendrier régulier et Laurier (3-4), Toronto (3-4) et Ottawa (2-5) sont dans la course pour la dernière participation éliminatoire. Laurier est à Queen's (5-2) et Toronto à Ottawa.