Le jeune Russe Artem Oganesyan a beaucoup impressionné le promoteur Camille Estephan. Son nouveau poulain d’à peine 19 ans a réglé le cas de Sergio Samuel Castellano en une minute et demie.

Le promoteur Camille Estephan a aimé ce qu’il a vu au Centre Vidéotron­

Malgré une foule moins nombreuse et la déconfiture de son poulain Simon Kean, samedi soir, le promoteur Camille Estephan veut encore présenter de la boxe au Centre Vidéotron de Québec.

«La foule a répondu, l’atmosphère était belle. On va revenir», a confirmé le grand patron de l’écurie montréalaise Eye of te Tiger Management (EOTTM), pendant que le démontage allait bon train dans l’amphithéâtre.

«On a gagné beaucoup de fans. On a présenté une belle soirée avec des adversaires de calibre. Même Batyr [Jukembayev] a visité le plancher. Je suis sûr que ceux qui étaient là vont dire : “Je veux revenir à la boxe”», estime Estephan.

L’assistance dénombrée à 3816 personnes s’avère néanmoins la plus faible des trois galas tenus en six mois par EOTTM dans l’aréna neuf de Limoilou. Fin mai, une finale impliquant David Lemieux avait attiré 4282 spectateurs et début avril, une autre soirée mettant Kean en vedette avait fédéré 4216 amateurs.

La situation s’expliquerait par la présentation en même temps du méga combat d’arts martiaux mixtes à Las Vegas entre Khabib Nurmagomedov et Conor McGregor, samedi, événement qui en aurait convaincu plusieurs de rester à la maison, croit Estephan.

Il compte sur le fait que ces mêmes personnes aient aussi regardé sa boxe du confort de leur salon, sur les ondes de TVA Sports. «Je m’attends à ce que nos cotes d’écoute soient énormes», avance l’homme d’affaires.

Oganesyan impressionne

Au plan sportif, le promoteur a été «très impressionné, au-delà de mes attentes» par la victoire en une minute et demie de sa nouvelle recrue, le jeune Russe Artem Oganesyan. «Il a seulement 19 ans! Deux membres des médias assis à deux endroits différents m’ont dit qu’il leur faisait penser à Artur Beterbiev. Mais Beterbiev a 33 ans, lui a juste 19! On a une perle rare entre les mains. Ce gars-là va être une super star de la boxe», prédit Estephan.

EOTTM aligne neuf boxeurs originaires soit du Kazakhstan (4), de la Russie (3) ou de l’Arménie (2) recrutés ces dernières années.

Quant à ses protégés de Québec, Clovis Drolet et Vincent Thibault continuent de gagner et devraient remonter dans le ring en novembre ou décembre. Les deux joueurs autonomes Sébastien Roy, de Thetford, et Yannick Parent, de Lévis, ont aussi offert un bon spectacle.

Eye of the Tiger tient son prochain gala samedi, au Casino de Montréal, avec une finale opposant le Lavallois Erik Bazinyan au Saguenéen Francy Ntetu.

Le Centre Vidéotron accueillera sa prochaine soirée de boxe le 1er décembre, une grosse promotion du Groupe Yvon Michel (GYM) avec un combat de championnat du monde entre Adonis Stevenson et l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, en plus des Marie-Ève Dicaire, Oscar Rivas, Sébastien Bouchard et Mikaël Zewski.