Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Aaron Rodgers
Aaron Rodgers

Le président des Packers admet avoir rencontré le quart Aaron Rodgers

Steve Megargee
The Associated Press
Article réservé aux abonnés
Le président des Packers de Green Bay Mark Murphy a déclaré qu’il est «conscient» des préoccupations du quart Aaron Rodgers envers l’organisation et il a admis que les dirigeants de l’équipe ont visité le joueur par excellence de la NFL plusieurs fois.

Murphy a ajouté que les Packers souhaitent que Rodgers demeure à Green Bay en 2021 et pour les saisons suivantes. Il a discuté de l’état d’esprit de Rodgers dans un texte publié sur le site internet des Packers, samedi.

«C’est un enjeu qu’on tente de régler depuis plusieurs mois», a écrit Murphy.

Il a ajouté que le directeur général Brian Gutekunst, l’entraîneur-chef Matt LaFleur et lui «ont pris un vol pour rencontrer Aaron à plusieurs reprises déjà».

ESPN a rapporté jeudi que Rodgers a indiqué qu’il veut rompre les ponts avec les Packers. Le réseau américain a ajouté que Murphy, Gutekunst et LaFleur ont chacun pris un vol, à des moments distincts, pour rencontrer Rodgers pendant la saison morte.

Gutekunst a répété jeudi qu’il ne prévoit pas échanger Rodgers, et il croit toujours que le détenteur de trois titres de joueur par excellence de la NFL évoluera pour les Packers la saison prochaine.

Murphy a écrit que les Packers discutent avec Rogders et son agent, David Dunn, afin de rassurer le quart âgé de 37 ans sur l’avenir de l’organisation. Murphy n’a pas précisé la nature des préoccupations du quart étoile.

«Nous voulons que Rodgers demeure avec nous en 2021 et au-delà de cette saison», a écrit Murphy.

Rodgers doit encore écouler trois saisons à son contrat de quatre ans et 134 millions $US ratifié en août 2018.