L’équipe de Martin Crête a gagné un troisième match en sept sorties en battant Andrew Symonds, de Terre-Neuve-et-Labrador, par le score de 14-4.

Le parcours d’Équipe Crête prend fin sur une bonne note au Brier

BRANDON, Man. — L’équipe de Martin Crête a vu son parcours au Brier se conclure sur une bonne note. Crête, qui jouait en compagnie de Philippe Ménard, Eric Sylvain et Philippe Lemay, a gagné un troisième match en sept sorties en battant Andrew Symonds, de Terre-Neuve-et-Labrador, par le score de 14-4.

Les 14 points marqués par le Québec égalent un record du Brier. Plusieurs équipes se partagent ce record, dont Bottcher, qui avait battu John Likely, de l’Île-du-Prince-Édouard, 14-4, dimanche.

De son côté, le quatuor du Manitobain Mike McEwen et celui du Saskatchewanais Kirk Muyres ont atteint la ronde de championnat du Championnat canadien de curling masculin, mercredi, McEwen et Muyres ont conclu le tour préliminaire avec des dossiers de 4-3 et se sont adjugés respectivement les troisième et quatrième positions du groupe A.

Le Nord-Ontarien Brad Jacobs (7-0) et l’Albertain Brendan Bottcher (6-1), d’équipe Wild Card, avaient déjà obtenu leur billet pour la ronde de championnat avant la dernière séance de jeu du groupe A.

Les quatre premières formations des deux groupes au terme du tour préliminaire forment le groupe de championnat, duquel les quatre meilleures formations seront retenues pour les éliminatoires.

Dans les autres rencontres mercredi après-midi, Jacobs a défait Jon Solberg, du Yukon, 10-5, Bottcher a battu Muyres 8-2 et McEwen a vaincu Likely 7-6.

Dernière séance de jeu

Une dernière séance de jeu était à l’horaire mercredi soir pour le groupe B. L’Albertain Kevin Koe (6-0) et le champion en titre Brad Gushue (5-1) étaient déjà assurés d’une place en ronde de championnat.

Le Britanno-Colombien Jim Cotter (4-2), l’Ontarien Scott McDonald (3-3) et le Néo-Écossais Stuart Thompson (3-3) espéraient toujours obtenir les deux dernières places disponibles.

Le Néo-Brunswickois Terry Odishaw (2-4) avait aussi espoir de se faufiler en ronde de championnat par le biais d’un match de bris d’égalité.