L'attaquant du Canadien David Desharnais n'a joué qu'une seule saison complète pour les Commandeurs de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Meilleur passeur de la ligue en 2002-2003 avec 42 aides, il avait terminé au quatrième rang des compteurs avec 69 points.

Le numéro de Desharnais retiré... dans le midget AAA

Il n'a peut-être disputé qu'une seule saison complète avec les Commandeurs de Lévis, mais David Desharnais y aura laissé sa marque. Tant et si bien que l'organisation midget AAA de la Rive-Sud de Québec retirera le chandail numéro 15 de l'attaquant originaire de Laurier-Station, à l'aréna de Lévis, le 3 février.
Faite tard mercredi soir, l'annonce de cette reconnaissance ravit le centre du Canadien, qui en est à la sixième semaine de rééducation pour une blessure à un genou qui va de «mieux en mieux». «Quand tu vieillis, ce genre de reconnaissance, ce sont des choses qui arrivent. En même temps, c'est un bel honneur. Je suis bien content. Ça rappelle de bons souvenirs», a-t-il commenté d'entrée de jeu, jeudi.
En 2002-2003, Desharnais se voulait le pivot offensif de la formation lévisienne, cumulant 27 buts et 42 passes - un sommet dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec cette saison-là -, ce qui le plaçait au quatrième rang des compteurs du circuit. En compagnie de ses ailiers Alexandre Blais et Stéphane Goulet, un ancien espoir des Oilers, il a été un rouage important du championnat de saison régulière remporté par les Commandeurs, qui n'ont toutefois pas été en mesure de répéter leur exploit en séries éliminatoires.
Avec famille et amis
C'est entouré des membres de sa famille que Desharnais verra sa bannière être hissée dans les hauteurs de l'aréna de Lévis, lors de la cérémonie qui précédera le match opposant les Albatros du Collège Notre-Dame aux Commandeurs. «Je pense que lorsque tu reçois des petits honneurs comme celui-là, c'est important d'avoir à côté de toi les gens qui ont cru en toi et qui t'ont aidé à te rendre jusque-là. Je vais aussi avoir une couple d'anciens coéquipiers qui vont être là aussi. Mais en même temps, ça va être entre deux matchs du Canadien, donc ça va être tranquille pour ce qui est des festivités, mais juste d'avoir leur présence, ça va être le fun
Parmi ces derniers, le gardien Maxime Roy-Desruisseaux, ainsi que les défenseurs Marc-André Carrier et Alexandre Dulac-Lemelin, un ancien choix de neuvième ronde du Canadien en 2004, seront de la partie. «J'ai aussi invité Alexandre Blais et Stéphane Goulet, mais ils ont quelque chose de leur côté. Ils vont quand même essayer d'être là. Les autres, ce sont des bons amis avec qui j'ai aussi joué dans le AA, aux niveaux atome, pee-wee et bantam. Ce sont des gars avec qui j'ai joué longtemps et avec qui je joue encore un petit peu avec l'été.
«À l'époque, je suis même resté chez Alexandre Dulac-Lemelin et son frère Jeff, pendant un an. J'allais faire mes siestes chez eux! Ils étaient bien gentils de me laisser faire ça!» a-t-il lancé en riant.
Un bon tremplin
C'est d'ailleurs le début de ces amitiés durables qui demeurera le meilleur souvenir du court passage de Desharnais chez les Commandeurs. «C'est un moment spécial dans une carrière. Tu es avec les gars tout le temps. Tu vas à l'école avec eux autres, t'embarques sur la glace avec eux autres. On était tout le temps, tout le temps, ensemble. C'est aussi un moment où ça commence à être plus sérieux. C'est un bon tremplin pour le hockey professionnel et quand tu arrives junior majeur, c'est une bonne préparation. Mes meilleurs moments, ç'a vraiment été d'avoir créé des liens avec ces personnes-là.»
Il s'agira du dernier événement visant à célébrer les 20 ans des Commandeurs. L'organisation profitera d'ailleurs de la cérémonie pour dévoiler le nouveau nom qu'elle empruntera à partir de la saison 2017-2018.