Les joueurs finlandais ont explosé de joie lorsque Kasperi Kapanen a inscrit le but gagnant en prolongation, permettant à la Finlande de remporter le Championnat mondial junior 2016.

Le Mondial de hockey junior «trop cher» pour Québec

Après réflexion, la Ville de Québec a décidé de passer son tour pour une candidature au Championnat du monde de hockey junior de 2019. «Trop cher», tranche le maire Régis Labeaume.
«C'est rendu cher, ça n'a pas de bon sens», a-t-il lancé mercredi.
Il n'a pas dévoilé la somme demandée pour tenir la grand-messe annuelle du hockey junior, mais, en avril, Le Soleil indiquait que le revenu à garantir à la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG) pour le tournoi atteindrait dorénavant 20 millions $.
«Il va falloir qu'ils apprennent à baisser leur prix. À un moment donné, tu te demandes pourquoi tu payes», a martelé le maire de Québec. «Ce n'est pas moi qui menais le dossier, mais j'ai vu les prix il y a une couple d'années, et c'est cher en tabarouette.»
Hockey Canada a lancé fin avril l'appel de candidatures pour dénicher la ville hôte du Mondial junior 2019. Winnipeg et Vancouver n'avaient alors pas tardé à démontrer de l'intérêt, et les villes candidates avaient jusqu'au 31 mai pour déposer leur dossier.
En mêlée de presse peu avant de s'envoler pour Winnipeg, où il participera au Congrès de la Fédération canadienne des municipalités, le maire de Québec a assuré que tous les aspects ont été analysés avant de décider de ne pas aller de l'avant. «Si tout le monde avait senti que c'était rentable potentiellement, ce serait fait», a-t-il dit à propos d'une candidature de la capitale.
Le prochain Mondial junior se tiendra à Montréal et à Toronto du 26 décembre au 5 janvier prochains.