Le receveur éloigné Amari Cooper (19) court pour inscrire un touché en seconde moitié du match opposant les Cowboys de Dallas aux Redskins de Washington, jeudi à Arlington.

Le long jeu sourit aux Cowboys

ARLINGTON — Amari Cooper a capté une passe de touché de 90 verges et a accumulé 180 verges de gains et deux majeurs, aidant les Cowboys de Dallas à rejoindre les Redskins de Washington en tête de la division Est de la Conférence nationale grâce à une victoire de 31-23, jeudi.

Cooper a réussi le plus long jeu de sa carrière, tandis qu’il s’agissait de la plus longue passe du quart Dak Prescott en trois saisons. L’autre touché de Cooper a été inscrit sur un jeu de 40 verges.

Ezekiel Elliott a récolté 121 verges de gains au sol et un touché pour les Cowboys (6-5), qui ont inscrit une troisième victoire de suite.

«Tout le monde pensait que nous étions une cause perdue quand notre fiche a glissé à 3-5», a dit Prescott. On s’y attendait. Mais dans notre vestiaire, personne n’a baissé les bras. Nous sommes restés unis parce que nous savons de quoi nous sommes capables. C’est tout ce qui compte à nos yeux.»

Les Cowboys ont gagné huit de leurs neuf derniers matchs contre les Redskins (6-5) lors de l’Action de grâce américaine. Washington a encaissé un troisième revers en quatre sorties lors du premier départ de Colt McCoy en quatre ans.

Daniel se dépasse

À Detroit, le vétéran Chase Daniel a brillé à son troisième départ en carrière, établissant des sommets personnels avec 230 verges de gains par la voie des airs et deux passes de touché dans la victoire de 23-16 des Bears de Chicago contre les Lions.

Le quart-arrière de 32 ans, qui n’avait pas amorcé de match depuis près de quatre ans, remplaçait Mitchell Trubisky, à l’écart en raison d’une blessure à l’épaule. Il a complété 27 passes sur 37 et lancé des passes de touché de 10 et 14 verges à Taquan Mizzell et à Tarik Cohen.

«Comme quart réserviste, vous ne savez pas à quelle fréquence ce genre d’opportunité va se présenter. Et quand ça arrive, vous devez maximiser l’occasion», a indiqué Daniel.

L’autre vedette du match a été Eddie Jackson. Avec six minutes à écouler et une égalité de 16-16, il a intercepté une passe de Matthew Stafford et a couru 41 verges jusqu’à la zone payante. Le demi de sûreté, qui en est à sa deuxième saison dans la NFL, a déjà cinq touchés en carrière. Les Bears mènent la ligue avec 20 interceptions.

«C’est le genre de défense que nous déployons», a dit Jackson. «Nous avons toujours comme mentalité de mettre des points au tableau. C’est une forme d’attaque.»

Meneurs de la division Nord de la Nationale, les Bears (8-3) ont remporté un cinquième match de suite. Les Lions (4-7), qui ont perdu quatre de leurs cinq derniers matchs, ont glissé au dernier rang de leur division.