Barclay Goodrow du Lightning de Tampa Bay a récolté un but et une aide.
Barclay Goodrow du Lightning de Tampa Bay a récolté un but et une aide.

Le Lightning pousse les Blue Jackets au bord du précipice

Associated Press
TORONTO - Andrei Vasilevskiy a repoussé 28 rondelles et le Lightning de Tampa Bay a vaincu les Blue Jackets de Columbus 2-1 lundi après-midi à Toronto.

La victoire donne au Lightning une avance de 3-1 dans sa série de premier tour. Un autre gain des hommes de Jon Cooper leur permettra de venger le douloureux balayage subi l’an dernier aux mains de ces mêmes Blue Jackets en première ronde des séries de 2019.

Barclay Goodrow et Yanni Gourde ont tous deux récolté un but et une aide.

Cam Atkinson a inscrit le filet des Blue Jackets pendant que le gardien Joonas Korpisalo stoppait 20 tirs.

Le cinquième match aura lieu mercredi.

«Chaque match a été une bataille, et je ne m’attends pas à ce que ce soit différent par la suite», a affirmé le centre Blake Coleman, qui a obtenu une aide sur le but de Goodrow.

«Ce n’est pas une équipe qui va abandonner. C’est excellent de mener 3-1, mais ça ne veut rien dire si on ne complète pas le travail», a-t-il enchaîné.

But refusé

Les Blue Jackets ont donné l’impression d’avoir refait le plein après avoir manqué d’énergie lors de leur revers au troisième match. Ils ont marqué un but tôt en première période, mais celui-ci a été refusé après que la reprise vidéo eut permis de constater qu’Alexandre Texier était hors-jeu.

Puis, le Lightning a inscrit deux buts en moins de quatre minutes en début de période médiane.

Goodrow a brisé la glace après seulement 16 secondes de jouées au deuxième vingt après avoir reçu une passe de Coleman à l’embouchure du filet. Gourde a doublé l’avance du Lightning à 4:09 en faisant dévier un tir de loin de Kevin Shattenkirk.

Cooper était content que le travail acharné du trio que forment Gourde, Goodrow et Coleman ait finalement été récompensé.

«La chose, c’est qu’ils donnent le ton pour nous. Ils ont commencé chaque match. Ils sont un peu comme des moucherons. Ils ne cessent de bourdonner autour de vous, vous essayez de les éloigner mais ils ne partent jamais. Ils placent l’éthique de travail avant tout autre aspect. Ils ne sont pas égoïstes et leur intensité ne diminue jamais.»

Moins de deux minutes plus tard, Atkinson a été crédité du but des Blue Jackets lorsqu’un long tir de Pierre-Luc Dubois a d’abord été stoppé par Vasilevskiy avant de frapper Atkinson et rebondir derrière le gardien du Lightning.

Vasilevskiy était d’avis qu’il y avait eu obstruction à son endroit, mais ses doléances n’ont pas été écoutées.

«(Dans les deux derniers matchs), nous menions par deux buts et nous avons concédé un but à des moments assez cruciaux qui auraient pu leur donner un élan», a noté Shattenkirk.

«Et je pense que nous avons fait un bon travail pour nous regrouper, réaliser que nous avons une avance de deux buts pour une raison et que si cette avance est réduite à un but, nous sommes toujours en contrôle.»


« Ils sont un peu comme des moucherons. Ils ne cessent de bourdonner autour de vous, vous essayez de les éloigner, mais ils ne partent jamais. »
L'entraîneur du Lightning, Jon Cooper, au sujet du trio Gourde, Goodrow et Coleman

Alors qu’il restait 67 secondes à la troisième période, les Blue Jackets ont été pris en défaut avec trop de joueurs sur la patinoire alors que la troupe de John Tortorella espérait déployer une attaque à six contre cinq.

«Rien ne sert d’être frustré», a mentionné Tortorella. «C’est à nous d’être prêts pour notre prochain match.»

«J’aime notre équipe», a-t-il ajouté. «J’aime la façon dont les joueurs se sont comportés chaque jour ici dans la bulle.»

Atkinson était d’avis que les Blue Jackets avaient suffisamment bien joué pour gagner. Selon Korpisalo, il s’agit probablement de la meilleure performance de l’équipe depuis le début de la série.

«J’ai trouvé que nous avions fait beaucoup de bonnes choses», a analysé Atkinson.

«Dans l’ensemble, nous avons disputé une fort bon match. Mais c’est comme ça.»