DeMar DeRozan fait partie du noyau de joueurs des Raptors de Toronto qui n'a pas trop subi de changements.

Le grand ménage évité chez les Raptors

Les Raptors de Toronto ont entamé la saison morte dans un contexte de spéculations sur une nouvelle identité qu'on donnerait au club. Mais à l'aube d'une nouvelle campagne, on constate des ajustements plutôt que de grands changements.
En 2016-2017, les Raptors ont gagné 51 matchs en saison régulière, mais au deuxième tour des séries, ça s'est vite terminé quand les Cavaliers de Cleveland les ont balayés. Le président de l'équipe, Masai Ujiri, a plaidé pour un nouveau style en attaque.
«Je suis en mesure de dire qu'après certains entraînements et après notre réunion de dimanche, nous allons au moins essayer d'aller dans cette direction et voir quelle forme ça peut prendre, a dit Ujiri, lundi. Il n'est pas nécessaire que ce soit drastique, parce que certaines choses qui nous vont bien nous ont déjà amené de bons succès.»
L'entraîneur Dwane Casey a dit que ça pourrait être aussi simple que mettre l'accent sur des passes précises et au bon moment, un aspect qui a nui au club lors des dernières séries.
Les Raptors prenaient lundi l'avion vers Victoria (Colombie-Britannique), où se tiendra le camp d'entraînement de l'équipe, de mardi à vendredi.
DeMar DeRozan et Kyle Lowry, qui a signé un contrat de 100 millions $ pour trois ans en juillet, restent le noyau d'un groupe qui a peu changé. CJ Miles a été acquis par transaction et OG Anunoby lors du repêchage, tandis que Cory Joseph et P.J. Tucker ne font plus partie du portrait.
Glissade au classement à prévoir
Plusieurs observateurs ont prédit que les Raptors vont sévèrement glisser au classement cette saison. Casey et ses joueurs en sont bien conscients, le prenant plutôt comme source de motivation. «J'ai toujours ça en tête au gymnase», a confié DeRozan, le meilleur pointeur des siens la saison dernière.
Casey a mentionné qu'il adore le fait d'être un peu laissés pour compte. «J'adore qu'ils pensent que nous n'allons pas faire de bruit, a dit l'entraîneur. C'est la mentalité que nous devons avoir : être la petite équipe du nord qui ne se fait pas respecter. Nous devons aller le chercher, ce respect. Nous l'avons fait la saison dernière.»
Les Raptors vont affronter les Clippers de Los Angeles à Honolulu les 1er et 4 octobre, puis les Trail Blazers à Portland, le 5 octobre. Ils vont accueillir Detroit le 10 octobre, avant de conclure les matchs préparatoires le 13 octobre, à Chicago. Toronto entamera la saison régulière le 19 octobre à domicile, face aux Bulls.
Isaiah Thomas pourrait jouer dès janvier
Isaiah Thomas a commencé à courir et à faire des exercices sur le terrain, alors qu'il poursuit sa réadaptation pour sa blessure.
Isaiah Thomas pourrait être à son poste à Cleveland d'ici la fin de l'année. Le meneur de jeu vedette, acquis des Celtics de Boston cet été lors d'un méga-transfert, a fait des progrès en ce qui concerne sa blessure à la hanche et les Cavaliers envisagent qu'il puisse disputer des matchs de la NBA dès janvier.
Thomas a commencé à courir et à faire des exercices sur le terrain, alors qu'il poursuit sa réadaptation pour sa blessure, qui a prématurément mis fin à ses éliminatoires avec les Celtics. Les Cavaliers l'ont obtenu dans une transaction qui a envoyé le garde vedette Kyrie Irving à Boston, son plus grand rival dans l'Association Est.
Thomas n'a pas besoin d'une intervention chirurgicale. Si les champions de l'Association Est sont heureux de ses progrès, ils n'ont pas l'intention de précipiter son retour. Pendant qu'il se rétablit, Derrick Rose, une autre addition durant l'été, sera utilisé comme partant au poste de garde.
Thomas a maintenu une moyenne de 28,9 points la saison dernière avec les Celtics, qui l'ont cédé en compagnie de l'attaquant Jae Crowder, du centre Ante Zizic et d'un choix de première ronde des Cavaliers en 2018.
Les Cavaliers étaient préoccupés par la blessure de Thomas, ce qui a obligé les Celtics à ajouter un choix de deuxième ronde.
Quand ils ont présenté Thomas en conférence de presse, les Cavaliers s'étaient montrés vagues sur l'échéancier de son retour au jeu, principalement parce qu'ils n'avaient pas encore travaillé avec lui. Il est maintenant possible que Thomas puisse être de retour et joue à Noël, lorsque les Cavaliers se rendront à Golden State.
Thomas est sous contrat pour la prochaine saison seulement et il a déjà fait savoir qu'il veut décrocher le gros lot à la signature de son prochain contrat.  AP
Les Bulls auraient racheté le contrat de Wade
Dwyane Wade envisagerait un retour avec le Heat de Miami.
Une personne au fait des négociations a révélé que les Bulls de Chicago et Dwyane Wade en étaient venus à un accord menant au rachat du contrat du triple champion de la NBA. 
Âgé de 35 ans, Wade deviendrait donc joueur autonome et libre de signer un contrat avec l'équipe de son choix. Wade a déjà quelques options en tête, dont un retour avec le Heat de Miami ou une réunion avec LeBron James, au sein des Cavaliers de Cleveland, selon cette source anonyme. Wade amorcera sa 15e saison dans la NBA. 
Nommé 12 fois au sein de l'équipe d'étoiles, l'arrière originaire de Chicago devait empocher environ 24 millions $ des Bulls, qui ont échangé Jimmy Butler aux Timberwolves du Minnesota pendant l'été afin d'entamer une reconstruction. 
À la suite de la transaction impliquant Butler, il était de plus en plus probable que le contrat de Wade soit racheté, mais la question était de savoir quand le tout allait se produire. 
En 60 matchs avec les Bulls la saison dernière, Wade a maintenu des moyennes de 18,3 points, 4,5 rebonds et 3,8 aides par match.  AP