Alison Van Uytvanck fait un bond de 30 positions au classement de la WTA pour se retrouver au 68e rang.

Le grand bond de Van Uytvanck

Le triomphe d'Alison Van Uytvanck à la Coupe Banque Nationale a été payant, et pas seulement grâce aux 43 000 $ empochés. La Belge fait un bond de 30 positions au classement de la WTA pour se retrouver au 68e rang dans la nouvelle hiérarchie, dévoilée lundi.
Van Uytvanck a battu dimanche la Hongroise Timea Babos 5-7, 6-4 et 6-1 pour remporter le 25e tournoi de tennis professionnel de Québec. La championne devra toutefois gagner encore quelques matchs si elle veut battre son meilleur classement en carrière, une 41e place acquise en octobre 2015.
Fort émotive après sa défaite, Babos pourra sans doute se consoler avec les 10 rangs qu'elle vient de gagner. Elle pointe désormais au 53e échelon.
Chez les Canadiennes, Françoise Abanda (115e) et Bianca Andreescu (158e) progressent de sept rangs grâce à leur performance à Québec, un quart de finale pour la première, une deuxième ronde pour la seconde. 
La plus belle avancée vient toutefois de Charlotte Robillard-Millette. Grâce à ses deux victoires en qualifications et à sa présence en première ronde du tableau principal, la Blainvilloise de 18 ans a fait un bond de 103 places et occupe maintenant le 534e rang.
Eugenie glisse
Inactive en raison d'un virus, Eugenie Bouchard glisse de huit places au 87e échelon.
Chez les hommes, Félix Auger-Aliassime poursuit sa progression, même s'il a été éliminé en quarts de finale, la semaine dernière, dans un challenger disputé en Bosnie-Herzégovine. L'athlète de L'Ancienne-Lorette, 17 ans, gagne lui aussi sept positions pour atteindre la 161e, sa meilleure en carrière.