Nathan Légaré a récolté cinq points dimanche, avec un tour du chapeau et deux mentions d’aide.

Le festival Nathan Légaré 2.0 [VIDÉO]

BAIE-COMEAU – Pour un second après-midi consécutif, les Foreurs de Val-d’Or ont eu droit au festival Nathan Légaré. Le capitaine, qui avait amassé quatre points la veille (3-1), en a récolté cinq dimanche, avec un autre tour du chapeau et deux mentions d’aide, guidant le Drakkar vers un gain de 6-3.

Privés de leur meilleur buteur, Nicolas Ouellet, et de leur meilleur passeur, Alexandre Doucet, tous deux blessés la veille, les Foreurs, qui complétaient un trois en trois, auraient pu représenter une proie facile pour le Drakkar.

Ils se sont toutefois vaillamment battus, limitant même les locaux à 29 tirs et mettant la recrue Ventsislav Shingarov à l’épreuve à plusieurs reprises. Outre Légaré, le jeune cerbère a été l’autre élément important dans ce 10e gain à domicile du Drakkar cette saison, lui qui a stoppé 37 rondelles.

«La dernière fois que j’ai eu ça (deux tours du chapeau d’affilée), ça doit être novice ou atome», a lancé Légaré, qui compte maintenant 33 réussites.

«C’est spécial mais le plus important, ce sont les deux victoires en fin de semaine. En entrevue l’autre jour, Jon (Goyens) a dit qu’il devait se regarder dans le miroir, mais c’était à tout le monde dans la chambre de faire la même chose parce que tout le monde avait quelque chose de plus à donner. On l’a vu en fin de semaine avec la contribution de tous les joueurs», a ajouté le capitaine.

«Nathan a pris les choses en main avec les autres leaders de l’équipe», a acquiescé l’entraîneur-chef du Drakkar. «Pour se sortir de notre mauvaise séquence, ça devait venir de la chambre et nos leaders ont fait tout un travail.»

Goyens ne pouvait évidemment passer sous silence la performance de Shingarov, solide à ses trois départs en carrière. «Il a fait les arrêts qu’il était supposé faire et il en a fait une couple qu’il n’était pas supposé faire. Il est calme, il gagne beaucoup d’expérience et il nous donne la chance de gagner. Je suis très confiant pour l’avenir au poste de gardien de but.»

Outre Légaré, Gabriel Proulx avec deux, dont un dans un filet désert (21e), et Valentin Demchenko (15e) ont été les autres marqueurs du Drakkar. La réplique des Foreurs est venue de Jacob Gaucher, Olivier Mathieu et Anthony Allepot, son premier en carrière à son 158e match junior majeur.

Pénalités

S’il y un point sur lequel le pilote avait à redire, c’était les pénalités. Le Drakkar a concédé sept jeux de puissance dimanche, cédant une fois. «Une chose qu’on doit améliorer tout de suite, ce sont les pénalités. On prend trois punitions après le sifflet, on en prend une autre à quatre contre quatre avec trois minutes à jouer. Pour certains, les pénalités, ils vont arrêter (d’en prendre) ou ils vont arrêter de jouer», a prévenu Goyens en concluant.