Antoine Samuel a déjà connu de meilleures soirées devant le filet, lui qui a cédé 4 buts sur 20 lancers avant de céder sa place au début de la troisième période.

Le Drakkar généreux avec les Sags

BAIE-COMEAU — Le Drakkar était toujours dans l’esprit de générosité du temps des Fêtes pour ce dernier match de l’année à son domicile. Les Saguenéens ont accepté avec plaisir le cadeau, retournant à Chicoutimi avec un gain de 5-1 qui leur permet de rejoindre Baie-Comeau au classement.

«On n’a définitivement pas sortis comme j’aurais aimé. On était sur le bout de la palette, pas physiques, et c’était revirement par-dessus revirement», a déclaré l’entraîneur-chef Martin Bernard. 

De la manière qu’il s’amorçait, le match aurait pu tourner au massacre, mais il n’en était pas question, surtout devant cette bonne foule de 2410 spectateurs, a lancé Bernard. «Si on travaille comme on a travaillé en troisième, de bonnes chances peuvent arriver», a ajouté le pilote, qui pouvait compter sur le retour au jeu de Bradley Lalonde et d’Antoine Girard et l’arrivée de Derek Dicaire, acquis des Wildcats de Moncton. Ce dernier a d’ailleurs démontré sa grande rapidité.

Le directeur général Steve Ahern s’était invité à ce point de presse, se disant d’entrée de jeu «un peu en colère» de la prestation de ses jeunes, allant même jusqu’à s’excuser auprès des partisans. Il a aussi parlé d’une période de transactions «assez compliquée», qui devrait débloquer quand Olivier Galipeau [des Sags] va bouger.»

Samuel chassé

Chicoutimi a pris l’ascendant au premier vingt, ouvrant la marque par l’entremise de Galipeau, qui appuyait l’attaque sur une descente à deux contre un. Cinq minutes plus tard, Kelly Klima a déjoué Antoine Samuel avec un bon tir des poignets.

Les Sags ont doublé leur avance en deuxième. Félix-Antoine Marcotty a d’abord inscrit un but chanceux, d’un tir sans angle, et avec 32,5 secondes à faire à l’engagement, Vladislav Kotkov a concrétisé en avantage numérique. Dans les deux cas, Samuel a déjà mieux paru. Ce dernier a d’ailleurs cédé sa place à Justin Blanchette en début de troisième.

Jordan Martel (21e) a évité l’affront d’un blanchissage au Drakkar en déjouant Alexis Shank avec huit minutes à faire dans un troisième vingt où le Drakkar avait meilleure allure. Mathieu Desgagnés a marqué l’autre but des visiteurs.

NOTES : Le Drakkar portait un chandail de Noël, inspiré de la mode des ugly Christmas sweaters. Assez particulier… Le Centre Henry-Leonard a finalement reçu son nouveau tableau indicateur, avec écran géant sur les quatre côtés.