L'entraîneur Jon Goyens est satisfait de travail de ses troupes.

Le Drakkar défait les Foreurs de Val-d'Or 7-3

BAIE-COMEAU — Après cinq revers consécutifs, le Drakkar de Baie-Comeau a de nouveau goûté à la victoire, sa troisième seulement à ses 15 dernières rencontres. Sa victime a été les Foreurs de Val-d’Or, qui ont plié l’échine par la marque de 7-3.

Le but de la victoire a été enfilé par Nathan Légaré, son deuxième du match, à 8:19 du dernier tiers. Le capitaine a complété son tour du chapeau à 16:46 en enfilant l’aiguille d’un tir dans la partie supérieure d’un angle restreint.

Légaré, qui a maintenant 30 buts au compteur, a aussi amassé une mention d’aide sur le dernier but des siens, le 7e d’Antoine Rochon. Mikisiw Awashish (3e) a aussi marqué dans cette troisième période de quatre buts sans réplique.

«On a eu des contributions des quatre lignes. Ça fait du bien et ça donne confiance individuellement et en équipe», a lancé Jon Goyens, heureux de constater que ses troupiers se sont relevé les manches après cette mauvaise séquence, «avec plusieurs moments où on jouait mou, mais aujourd’hui, on a choisi de rétablir notre identité», a-t-il soutenu.

«On n’a pas commencé le match comme il faut, mais les gars ont pris charge. Les entraîneurs, on est des ressources, on peut modifier ce qu’on peut faire pour (améliorer) l’apprentissage, mais en bout de ligne les joueurs doivent prendre charge et ils l’ont fait aujourd’hui», d’enchaîner l’entraîneur-chef.

Pour démarrer le match devant le but, l’entraîneur-chef de Val-d’Or, Pascal Rhéaume, avait délégué Xavier Bolduc, envers qui le Drakkar avait lancé la serviette en l’échangeant contre un choix de 12e ronde l’an dernier. Ce dernier a cédé sept fois sur 41 lancers, mais il n’est sûrement pas à blâmer pour ce revers. Son vis-à-vis Lucas Fitzpatrick a été pas mal moins occupé, stoppant 22 rondelles.

Le Drakkar a commencé le match en perdant une rondelle dans sa zone et dès la 49e seconde, Alexandre Doucet a lancé les siens en avant. Un peu avant la mi-période, Gabriel Proulx (19e) a créé l’égalité, égalité qui n’a toutefois duré que 29 secondes, soit jusqu’au premier du match d’Olivier Mathieu.

Le premier but du deuxième vingt est aussi survenu à la 49e seconde, le 28e de Légaré. Encore une fois, Mathieu a ensuite redonné l’avance aux Foreurs, en supériorité numérique. Le Drakkar a créé l’égalité dans les mêmes circonstances, lorsqu’Alexandre Parent (4e) a bondi sur le retour du tir sur le poteau d’Alex Falardeau.

Le Drakkar et les Foreurs se revoient dimanche après-midi, de nouveau sur la glace du Centre Henry-Leonard. Cette fois, le gardien partant sera Ventsislav Shingarov, qui effectuera son premier départ en carrière à Baie-Comeau après une solide sortie à Shawinigan la semaine dernière.

Avec un troisième match en quatre jours pour le Drakkar, «on n’a pas le choix de gérer les minutes de Fitz et de toute façon, Shingarov le mérite, de la façon qu’il pratique», a conclu Jon Goyens.