Même si Christopher Benoit a mordu la poussière sur cette séquence, le Drakkar l'a emporté 3-1 à Chicoutimi, vendredi.

Le Drakkar amorce sa saison du bon pied

SAGUENAY — Le vétéran Jesse Sutton n’a pas tardé à faire une très bonne première impression dans son nouvel uniforme. L’ancien des Remparts de Québec a marqué dès le match inaugural des Saguenéens dans une défaite de 3-1 contre le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi.

«C’est seulement le premier match de la saison, mais je suis plutôt heureux de mon jeu individuellement. Cette saison, je veux aller au filet aussi souvent que je peux. C’est certain qu’on doit améliorer des choses collectivement», a noté l’attaquant de 20 ans. «C’est ça du leadership. Quand les choses allaient moins bien, il a travaillé encore plus fort et essayé. Il a fait de belles choses. On a vu sa rapidité. On l’a vu patiner. Il y a d’autres joueurs qui patinent comme ça qu’on n’a pas vu patiner», a souligné l’entraîneur-chef Yanick Jean.

Sutton a bien aimé l’ambiance du centre Georges-Vézina à sa première expérience avec l’équipe locale. «J’ai vraiment senti que les gens étaient connectés et la glace olympique convient très bien à mon style de jeu. C’est sûr qu’on aurait voulu l’emporter. On va espérer qu’on va prendre notre revanche à Baie-Comeau demain [samedi].»

De bon augure

Dans l’autre vestiaire, l’entraîneur-chef Martin Bernard avait bien sûr le sourire. «C’était notre premier match avec tout le monde. J’avais hâte de voir comment on réagirait. En général, je trouve qu’on a joué un bon match de hockey.

«C’est sûr qu’on a une équipe un peu plus vieille avec des gars plus expérimentés. J’ai senti mon club calme tout la rencontre. Il n’y a pas eu de vent de panique, même dans les temps forts des Sags. C’est de bon augure pour la suite.»

Les Sags étaient visiblement nerveux en début de rencontre, dominés par les visiteurs qui ont ouvert la marque. D’Artagnan Joly a pris de vitesse la défensive chicoutimienne avant de glisser la rondelle entre les jambières d’Alexis Shank. Tyler Hylland et Yaroslav Alexeyev ont complété la marque pour les vainqueurs.

C’est le cinquième match d’ouverture de suite au Centre Georges-Vézina que les Sags perdent.

«Je pense qu’à la fin du camp d’entraînement, les deux victoires faciles face au Drakkar, peut-être que certains croyaient que ce serait comme ça la saison régulière. Le camp d’entraînement, c’est une saison. Aller jusqu’à Noël, c’est une autre, ainsi que la deuxième moitié, puis les séries. L’intensité augmente continuellement d’un cran et il faut le vivre pour le comprendre», a confié Jean.