Tim Leiweke, membre du groupe qui veut amener la LNH à Seattle, était tout sourire à sa sortie de la réunion avec Gary Bettman et le comité exécutif du circuit, mardi à New York.

Le comité exécutif de la LNH approuve la candidature de Seattle

NEW YORK — Le commissaire Gary Bettman et le comité exécutif de la LNH recommandent d’aller de l’avant avec le projet d’équipe d’expansion à Seattle.

Bettman a révélé que l’approbation du comité exécutif, composé de neuf propriétaires, pesait lourd dans la balance et qu’il serait surprenant que les autres propriétaires refusent le 650 millions $ de frais d’expansion pour une équipe qui pourrait équilibrer à 16 le nombre d’équipes dans les associations de l’Est et de l’Ouest.

Le vote final aura lieu au début décembre lors de la prochaine rencontre au sommet des 31 gouverneurs, qui devront accepter la candidature de Seattle à 75 %. À ce moment, les dirigeants pourraient s’entendre sur la date d’entrée de la 32e concession du circuit Bettman, soit en 2020 ou en 2021. 

«Ça regarde bien», a admis Francesco Aquilini, le propriétaire des Canucks. «C’est excitant. Nous voulons une équipe à Seattle. Ce serait bien pour Vancouver et pour la ligue. Ça va éventuellement se produire. Le KeyArena va être reconstruit. Je crois que c’est imminent.»

La LNH comportait 30 équipes depuis 2000 lorsque les dirigeants ont décidé d’accorder une équipe d’expansion à Las Vegas, en 2016. Le processus s’était amorcé à l’hiver 2014, lorsque la LNH avait fait un sondage en ligne pour sonder l’intérêt des acheteurs potentiels de billets de saison.

Fort intérêt 

À Seattle, l’intérêt des partisans ne fait également aucun doute, avec les 10 000 abonnements qui ont été vendus en 12 minutes et un total de 32 000 en dépôts garantis.

«J’ai parlé à beaucoup de gens et ils veulent vraiment cette équipe», a déclaré l’attaquant des Capitals de Washington, T.J. Oshie, qui a grandi en banlieue de Seattle. «Ce sera plutôt plaisant de ne pas obliger la famille à se déplacer à Vancouver pour venir me voir chaque année.»

Depuis des décennies, le trajet de deux heures et demie à destination de Vancouver est la seule option pour les habitants de Seattle qui souhaitent assister de près à un match de la LNH. Les Thunderbirds de Seattle et les Silvertips d’Everett de la Ligue de hockey junior de l’Ouest sont présents dans la région. 

La Coupe... en 1917

Du côté professionnel, cela fait presque un siècle que les Metropolitans de l’Association de hockey de la Côte du Pacifique, vainqueurs de la Coupe Stanley en 1917, ont disparu. Seattle est privé de la NBA depuis que les SuperSonics ont déménagé à Oklahoma City en 2008, ce qui en fait le plus grand marché américain sans une grande équipe professionnelle de sport d’hiver.

Seattle est incontestablement une ville sportive, si l’on se base sur le soutien pour les équipes comme les Seahawks (NFL), des Mariners (baseball majeur), des Sounders (Major League Soccer) et du Storm (basket féminin).

Dave Tippett, désormais conseiller auprès de Seattle Hockey Partners LLC après avoir été à la barre des Stars de Dallas et des Coyotes de l’Arizona pendant 14 saisons, en sait quelque chose. Sa fille et son gendre, des mordus de sport, se sont installés à Seattle pour cette raison.

«La passion des sportifs ici est incroyable», a reconnu Tippett. «Cela fait partie de la communauté.» Le hockey aussi? Tippett a déclaré qu’il y avait environ 140 équipes masculines de hockey pour adultes à Seattle.