Le combat de championnat du monde des super-mi-moyennes de l’International Boxing Federation (IBF) opposant Marie-Ève Dicaire à Lina Tejada, qui devait avoir lieu samedi, au Casino de Montréal, a été annulé.

Le combat Dicaire-Tejada annulé

MONTRÉAL — Le combat de championnat du monde des super-mi-moyennes de l’International Boxing Federation (IBF) opposant Marie-Ève Dicaire à Lina Tejada, qui devait avoir lieu samedi, au Casino de Montréal, a été annulé.

La Dominicaine de 26 ans a échoué le test médical imposé par la division des sports de combat de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ). Il appert que Tejada (12-5, 9 K.-O.) est aveugle de l’œil gauche.

Pourtant, les examens médicaux obtenus par la RACJ n’en faisaient pas mention.

«Tous les examens étaient positifs, a confirmé Michel Hamelin, responsable des sports de combats à la RACJ. La signature du médecin et le sceau de la clinique médicale où ont été subis ces tests apparaissaient au document.

«Mais dans le cadre de nos procédures, tous les athlètes subissent de nouveaux tests avant de monter dans le ring au Québec et c’était clair que Mme Tejada ne pouvait pas livrer un combat dans sa condition.»

Officiellement, le combat est donc annulé pour des raisons de sécurité. Tejada est atteinte de cécité à l’œil gauche, un problème qui est même visible à l’œil nu, ce qui expliquerait le fait que Tejada portait des lunettes de soleil lors de la conférence de presse de jeudi.

«On pensait que c’était pour le look, mais il semble bien qu’elle avait quelque chose à cacher, a dit Dicaire, qui voit tout de même la situation de façon positive. Heureusement qu’on ne s’est pas battues : s’il avait fallu que quelque chose de grave se produise dans le ring, je ne m’en serais jamais remise.»

Rien n’arrive pour rien

«Quand on m’a d’abord annoncé que le combat était annulé — cinq minutes avant que vous ne l’appreniez — , j’ai dit à Yvon [Michel, son promoteur] : “Ne me dis pas que je viens de faire tout ça pour rien! Je dois aller prendre l’air!” J’ai réalisé ensuite que justement, ça n’avait pas été pour rien. Au cours de ce camp, mon équipe m’a appris à repousser mes limites et j’ai gagné en confiance.

«Je suis une personne qui fait confiance à la vie et je me dis que rien n’arrive pour rien. C’est probablement une bonne chose que ce combat ait été annulé.»

L’équipe de Dicaire avait bien décelé que quelque chose clochait avec le côté gauche de Tejada. Mais jamais elle n’a pensé que la Dominicaine ne voyait rien venir de ce côté.

«Sur vidéo, nous avions décelé une faille de son côté gauche et mon entraîneur trouvait qu’elle avait un œil croche. Il y a toute une différence entre un œil croche et ne pas voir du tout d’un côté.»

Tejada n’en aurait pas été à son premier combat à l’extérieur de la République dominicaine. Pas plus tard qu’en avril dernier, elle s’est battue en France. Elle s’est aussi battue en Allemagne, en janvier 2018, ainsi qu’en Uruguay, en août 2015.

Son dernier combat a été livré en octobre, en République dominicaine.

Dicaire (14-0) aurait remis en jeu pour la première fois sa ceinture remportée par décision unanime face à Chris Namus le 1er décembre dernier, au Centre Vidéotron de Québec. Le promoteur Yvon Michel a déclaré qu’il travaillait déjà sur un plan B afin que Dixcaire remonte dans le ring le plus rapidement possible.

GYM a annoncé en après-midi que la boxeuse de 32 ans de Terrebonne effectuera cette première défense le 13 avril prochain. L’identité de son adversaire sera dévoilée en début de semaine prochaine.

«En quittant le Casino, je savais que j’allais remonter dans le ring le 13 avril, a indiqué Dicaire. Mon entraîneur et GYM étaient déjà affairés à trouver ma prochaine adversaire. Nous avions déjà quelques noms en tête et il ne reste plus qu’à signer un contrat avec l’une d’elles.

Par ailleurs, Michel a décidé d’aller de l’avant avec le reste de la carte, «par respect pour les autres boxeurs qui ont fait tous ces sacrifices et vendu des billets pour l’événement».

Shakeel Phinn (19-2-1, 13 K.-O.) assurera donc les frais de la finale de ce gala dans un combat de huit rounds contre Juan Carlos Raygosa (12-14-3, 5 K.-O.) chez les super-moyens.

GYM a offert de rembourser les détenteurs de billets qui comptaient se déplacer principalement pour le combat de Dicaire.