Artur Beterbiev a remporté les 11 combats de sa carrière professionnelle par K.-O.

Le combat de Beterbiev annulé

Le combat éliminatoire de l'IBF entre les mi-lourds Artur Beterbiev et Sullivan Barrera qui devait avoir lieu le 21 avril prochain, à Miami, en Floride, a été annulé
«Je l'ai appris il y a quelques heures seulement», a admis Yvon Michel, qui est en France présentement. «Barrera n'a jamais signé le contrat. Peu importe les raisons qu'il va invoquer, c'est parce qu'il ne veut pas monter dans le même ring que Beterbiev.»
Le promoteur en veut surtout à Barrera d'annuler le combat alors qu'il ne restait que quelques détails à fignoler. «Qu'il n'ait pas envie d'affronter Artur, ça ne me dérange pas. D'autres l'ont fait avant lui. Mais pas une fois qu'on est aussi loin dans le processus. Ça fait cinq semaines que l'appel d'offres a eu lieu! On a engagé d'importantes sommes dans ce projet déjà, et ce sera pour rien.»
Un flou sur la suite des choses
Après avoir vu tous les autres aspirants de l'IBF mieux classé que lui refuser le combat, Barrera (18-1, 13 K.-O.) avait accepté le défi lancé par Beterbiev (11-0, 11 K.-O.) pour le titre d'aspirant obligatoire au champion Andre Ward. Beterbiev a essuyé cinq refus avant que Barrera n'accepte finalement son offre.
Ce désistement jette maintenant un flou sur la suite des choses pour Beterbiev, actuellement classé aspirant no 2 à l'IBF, no 3 à la WBA et à la WBO, ainsi que no 5 du WBC. «On va demander à l'IBF qu'Artur soit déclaré immédiatement aspirant obligatoire. Je vais tenter de leur faire la démonstration que les autres aspirants classés sont soit occupés, soit qu'ils refuseront le combat. Je m'attends aussi à ce que Barrera soit suspendu des classements par l'IBF.»