Karl Alzner (à droite) a brillé, dimanche, avec un but, son premier avec le Canadien, et une aide sur le filet gagnant de Brendan Gallagher.

Le CH défait les Canucks 5-2 avant le long congé

Les joueurs du Canadien pourront partir en vacances avec la conscience tranquille, eux qui ont signé une victoire de 5-2 face aux Canucks de Vancouver, dimanche.

Le Canadien profitera de cinq jours de congé avant de reprendre le collier samedi prochain, quand les Bruins de Boston seront de passage au Centre Bell.

Karl Alzner a brillé avec un but, son premier avec le Canadien, et une aide sur le filet gagnant de Brendan Gallagher après 8:44 de jeu en troisième période. Alex Galchenyuk a ajouté son 10e but de la saison, son cinquième en avantage numérique, et Byron, son 11e. Max Pacioretty a marqué dans un filet désert en fin de match.

Carey Price a repoussé 34 lancers devant le filet du Canadien (18-20-4), qui a gagné un deuxième match de suite après avoir connu une série de cinq défaites.

Daniel Sedin et Michael Del Zotto ont été les seuls à battre Price.

Même si l’adversaire était moins coriace que jeudi, quand le Tricolore avait défait le Lightning de Tampa Bay 2-1 en fusillade, les hommes de Claude Julien ont affiché une belle énergie. Le gardien des Canucks Anders Nilsson a gardé son équipe dans le match en effectuant 40 arrêts.

Les Canucks (19-20-6) ont encaissé un quatrième revers d’affilée et ont un dossier de 1-6-2 à leurs neuf dernières sorties.

Production suffisante à l’attaque

Le Canadien s’est buté à Nilsson en début de rencontre, mais le gardien suédois a finalement flanché après 9:39 de jeu sur ce qui semblait être un tir inoffensif d’Alzner. À la reprise, la rondelle a semblé dévier sur la lame du bâton du défenseur Troy Stetcher avant de surprendre Nilsson, qui se déportait du mauvais côté.

Nilsson s’est rapidement racheté en frustrant Pacioretty, puis Byron en échappée en infériorité numérique.

De son côté, Price a été à son meilleur en fin d’engagement, pendant un avantage numérique des Canucks, quand il a frustré Sven Baertschi sur un retour de lancer.

Le Tricolore a doublé son avance après 2:12 de jeu en deuxième période, en avantage numérique. Galchenyuk a fait mouche sur un tir sur réception autant précis que puissant à partir du cercle droit des mises en jeu.

Jonathan Drouin a amassé une aide sur la séquence, obtenant un premier point en huit matchs.

Price a réalisé un coup fumant un peu plus de deux minutes plus tard, en infériorité numérique. La rondelle est passée de Henrik à Daniel Sedin, puis à Markus Granlund, mais Price a étiré la jambe gauche pour fermer la porte.

Il a aussi été solide devant une déviation au dernier moment de Brock Boeser, avec un peu plus de huit minutes à faire au deuxième vingt.

Les Canucks ont finalement répliqué avec 6:56 à faire à l’engagement. Price a été impuissant quand Daniel Sedin a dévié un tir de la pointe d’Alexander Edler.

Ils ont ensuite ramené tout le monde à la case départ après 2:47 de jeu en troisième période. David Schlemko s’est compromis en zone neutre et Galchenyuk n’a pas suivi son couvreur, ce qui a permis à Del Zotto de se démarquer et de se présenter seul devant Price à la suite d’une remise de Boeser. Il a déjoué Price en glissant la rondelle du revers entre les jambières du gardien.

Alzner a temporairement quitté le match en troisième période en raison d’une vilaine chute derrière le filet du Canadien. À sa présence suivante, il a décoché un tir de la pointe que Nilsson a stoppé du bout de la jambière gauche. Gallagher a toutefois profité du retour pour relancer le Tricolore en avant, avec 11:16 à faire.

Byron a cloué le cercueil des Canucks avec 1:15 à faire à la rencontre, en utilisant la même feinte que Del Zotto pour battre Nilsson. Pacioretty a complété la marque dans un filet désert, avec 58,1 secondes à écouler.

+

CINQ MOMENTS DU MATCH

Nilsson brille

Anders Nilsson, était en grande forme, dimanche.

Le Canadien a obtenu les meilleures occasions de marquer en début de rencontre, mais le gardien des Canucks, Anders Nilsson, semblait en grande forme. En l’espace de quatre minutes, Nilsson s’est dressé devant Andrew Shaw, Brendan Gallagher, Max Pacioretty et Jacob De La Rose. Il a été à son meilleur contre Pacioretty, en échappée. Cependant, la rondelle était bondissante et le capitaine du Canadien s’est contenté d’un tir bas que Nilsson a stoppé avec sa jambière droite.

Un premier pour Alzner

À son 42e match avec le Canadien, le défenseur Karl Alzner a finalement inscrit son premier but avec sa nouvelle équipe. Acquis au cours de l’été par le biais du marché des joueurs autonomes, Alzner a ouvert la marque après 9:39 de jeu. L’ancien des Capitals de Washington a profité d’une relance ratée du gardien Anders Nilsson pour récupérer la rondelle à la ligne bleue du Canadien. Il a ensuite transporté le disque jusqu’en zone offensive et son tir anodin a semblé dévier sur le bâton du défenseur Troy Stetcher avant de surprendre Nilsson du côté rapproché.

Le spécial «Chucky»

Alex Galchenyuk

Alex Galchenyuk a doublé l’avance du Canadien après 2:12 de jeu deuxième période, en avantage numérique. Posté au haut du cercle des mises en jeu à la gauche du gardien, comme il en a l’habitude, Galchenyuk a profité de la remise de Jeff Petry pour décocher un puissant tir sur réception qui a déjoué Anders Nilsson du côté éloigné. Le Canadien s’était retrouvé en avantage numérique à la suite d’un bel échec-avant de Tomas Plekanec en infériorité numérique.

La malchance de Petry

Les Canucks se sont finalement inscrits au pointage avec 6:56 à faire au deuxième vingt. Le défenseur du Canadien Jeff Petry a joué de malchance, lui qui a échappé son bâton en voulant voler le disque à Henrik Sedin dans le coin à la droite de Carey Price. Sedin a remis à la pointe à Alexander Edler et son tir a été dévié devant le filet par Daniel Sedin, ne laissant aucune chance à Price qui se déplaçait vers sa gauche. Petry aurait dû nuire au travail de Daniel Sedin devant Price, mais il n’avait plus son bâton...

Gallagher sonne la charge

Brendan Gallagher

En retard 2-1 en troisième période, les Canucks ont créé l’égalité grâce à Michael Del Zotto, qui s’est blotti derrière les défenseurs du Canadien. Brendan Gallagher s’est cependant occupé de faire célébrer les partisans du Tricolore. Le petit attaquant a d’abord inscrit son 16e filet de la campagne, un sommet chez les hommes de Claude Julien, lorsqu’il a sauté sur un retour de lancer de Karl Alzner pour décocher un tir précis qui a trompé la vigilance du gardien Anders Nilsson. En fin de période, Gallagher a servi une superbe passe à Paul Byron, qui a faufilé la rondelle entre les jambières du gardien des Canucks pour sceller l’issue de la rencontre.