Le duo canadien formé de Kirsten Moore-Towers et de Michael Marinaro a terminé en septième position, jeudi, lors de l'épreuve en couples des Championnats du monde de patinage artistique.

Le Canada termine 7e aux Championnats du monde de patinage artistique

SAITAMA, Japon - Le duo canadien formé de Kirsten Moore-Towers et de Michael Marinaro a terminé en septième position, jeudi, lors de l'épreuve en couples des Championnats du monde de patinage artistique.

Les patineurs ontariens ont obtenu une note de 126,94 points lors du programme libre, pour un total de 200,02 points. Leur score de 73,08 points lors du programme court mercredi leur avait permis de se hisser au cinquième rang.

«Ce n'était pas notre journée. Nous n'étions pas vraiment certains, a reconnu Moore-Towers. Notre état d'esprit a été parfait toute la semaine. Nous étions tellement prêts et excités. Notre échauffement a été parfait. Malheureusement, cela n'a pas fonctionné.»

Le tandem chinois de Wenjiong Sui et de Cong Han a mérité l'or avec un score cumulatif de 234,84 points. Les Russes Evegenia Tarasova et Vladimor Morozov (228,47) ont pris le deuxième rang, devant leurs compatriotes Natalia Zabiiako et Alexander Enbert (217,98).

À leur première expérience aux Championnats du monde, les Ontariens Evelyn Walsh et Trennt Michaud se sont classés 12e.

«Nous sommes très satisfaits d'avoir donné le meilleur de nous-mêmes, a dit Walsh. Ç'a été une longue saison et nous voulions être à notre meilleur au bon moment. Tout pour nous cette année a été une première et nous voulions simplement savourer l'expérience.»

Par ailleurs, le champion en titre Nathan Chen a dominé le double médaillé d'or olympique Yuzuru Hanyu pour se hisser en tête à l'issue du programme court chez les hommes.

Sous la musique de «Caravan» par Duke Ellington, Chen a offert une prestation dynamique qui a inclus un triple axel, un quadruple lutz et une combination quadruple boucle piqué-triple boucle piqué. Cette performance lui a valu un score de 107,40 points, le meilleur cette saison.

Son compatriote américain Jason Brown vient en deuxième place, avec 96,81 points, tandis que Hanyu, de retour après une absence de quatre mois en raison d'une blessure, a montré un peu de rouille lors de son premier saut, un double salchow au lieu du quadruple salchow inclus à l'origine dans le programme.

Le patineur japonais, champion du monde en 2014 et en 2017, s'est rapidement ressaisi et il a complété le programme court au troisième échelon, avec 94,87 points.

Le champion canadien Nam Nguyen, de Toronto, occupe le 13e rang, immédiatement devant l'Albertain Keegan Messing.

«La manière dont je me suis entraîné pour le programme court toute l'année a été constante et solide, a dit Nguyen. Il y a eu quelques moins bons éléments, mais globalement je suis fier d'avoir pu exécuter une performance respectable.»

De son côté, Messing a chuté lors de son quadruple boucle d'ouverture.

«Le quadruple a été un élément très constant pour moi toute l'année, a dit Messing. Je suppose qu'il ne l'était pas aujourd'hui, donc j'ai oublié ça, et fait en sorte de me battre pour tous les éléments par la suite.»

La compétition se poursuivra vendredi avec la danse rythmée et le programme libre féminin.