Ivanie Blondin

Le Canada obtient le bronze en poursuite féminine en CM de longue piste

TOMASZOW MAZOWIECKI, Pologne — L’équipe canadienne a décroché la médaille de bronze en poursuite féminine samedi à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste de Tomaszow Mazowiecki.

Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann, chacune d’Ottawa, de même que Béatrice Lamarche, de Québec, et Valérie Maltais, de La Baie, ont conclu la compétition en trois minutes et 3,726 secondes.

«Nous n’avons pas beaucoup patiné ensemble; notre première course ensemble, c’était aux Championnats du monde de distances individuelles la saison dernière, a rappelé Weidemann. Nous allons nous entraîner sur nos vélos en Espagne au cours des deux prochaines semaines, en espérant pouvoir aborder la prochaine course avec plus de calme et de confiance en notre façon de patiner.»

Il s’agissait par ailleurs de la première médaille de Maltais en Coupe du monde depuis qu’elle est passée du courte piste au longue piste, l’an dernier. Une performance satisfaisante, mais loin d’être parfaite, selon la principale intéressée.

«Ce n’était pas notre meilleure course et il y a assurément des éléments que nous pouvons améliorer, alors nous allons accepter cette médaille et aller de l’avant en pensant à notre prochaine course», a-t-elle confié.

Les représentantes de l’unifolié ont concédé 96 centièmes de seconde à l’éventuelle équipe gagnante, la Russie. Les Pays-Bas ont terminé au deuxième rang, en 3:02,885.

Il s’agissait de la deuxième médaille canadienne à cette étape de la Coupe du monde, après la conquête du bronze au sprint masculin par équipes la veille.

Au 500 m, Kaylin Irvine, de Calgary, s’est révélée la meilleure patineuse canadienne en vertu de sa septième place, à 0,54 seconde de la gagnante, la Japonaise Nao Kodaira.

Pour leur part, Masha Hudey, de White City, en Saskatchewan, et Heather McLean, de Winnipeg, ont respectivement fini neuvième et 17e.

Du côté masculin, Tyson Langelaar, de Winnipeg, a fini en cinquième position du 1500 m masculin. Son compatriote Antoine Gélinas-Beaulieu, de Sherbrooke, a suivi au huitième rang à 1,85 seconde de l’éventuel vainqueur, le Hollandais Thomas Krol.

Puis, en fin de journée, le Torontois Jordan Belchos a abouti au sixième échelon du départ de groupe, tandis que son coéquipier Graeme Fish, de Moose Jaw, finissait 15e. L’Américain Joey Mantia a enlevé les honneurs de cette épreuve.

La Coupe du monde de Tomaszow Mazowiecki se poursuivra dimanche.