La Canadienne Ghislaine Landry (en rouge) contournant deux joueurs de l’équipe de France lors d’un match de la Coupe du monde de rugby à sept à San Francisco, le 20 juillet 2018.
La Canadienne Ghislaine Landry (en rouge) contournant deux joueurs de l’équipe de France lors d’un match de la Coupe du monde de rugby à sept à San Francisco, le 20 juillet 2018.

Le Canada en bonne position en rugby féminin pour 2021

Neil Davidson
La Presse Canadienne
L’équipe canadienne de rugby féminin fera partie d’un groupe complété par les États-Unis, un pays européen et un pays asiatique en vue de la Coupe du monde qui se déroulera en Nouvelle-Zélande en 2021.

Le tirage au sort en vue de la Coupe du monde, qui regroupera 12 pays, a été effectué jeudi.

Le Canada occupe le troisième rang mondial, tandis que les Américaines sont sixièmes. Les équipes européenne et asiatique ne sont pas encore connues puisqu’elles doivent participer à un tournoi de qualifications pour y accéder.

Les représentantes de l’unifolié ont évité les favorites, les Anglaises, ainsi que les deuxièmes têtes de série, les Néo-Zélandaises. Les’All Blacks’sont les championnes en titre, et elles ont gagné cinq des six derniers tournois.

La Coupe du monde de rugby féminin doit se dérouler au 18 septembre au 16 octobre 2021, à trois endroits différents en Nouvelle-Zélande. C’est la première fois que cette compétition sera présentée dans l’hémisphère Sud.

Le tirage au sort s’est mis en branle à 7 h 30 vendredi matin à Auckland, en Nouvelle-Zélande.