Morgan Frost a touché la cible en plus de récolter une mention d’assistance samedi soir, et le Canada a écrasé la République tchèque 5-1 .

Le Canada écrase la République tchèque 5-1 et demeure invaincu

VANCOUVER — Morgan Frost a touché la cible en plus de récolter une mention d’assistance samedi soir, et le Canada a écrasé la République tchèque 5-1 pour conserver un dossier parfait au Championnat mondial de hockey junior.

Maxime Comtois, Brett Leason, Alexis Lafreniere et MacKenzie Entwistle ont également fait bouger les cordages du côté du Canada (3-0-0), qui tente de défendre son titre.

Ondrej Machala a été l’auteur du seul but des Tchèques (0-1-2), qui ont terminé au quatrième rang l’an dernier après avoir encaissé un revers de 7-2 en demi-finale, face au Canada.

L’espoir des Canucks de Vancouver, Michael DiPietro, a repoussé 23 des 24 lancers dirigés vers lui pour la formation canadienne, dont un arrêt de la mitaine en désavantage numérique, à mi-chemin en deuxième période.

Jiri Patera a pour sa part réalisé 16 arrêts avant d’être remplacé par Jakub Skarek en début de troisième période. Ce dernier a concédé un but en 10 tirs.

Le Canada a ouvert la marque à la sixième minute de jeu en première période après que Comtois eut déjoué le gardien adverse d’un tir rapide, qui a dévié dans le dos de l’attaquant tchèque Martin Kaut.

Les Tchèques n’ont cependant pas mis de temps avant de répliquer. Sur le jeu suivant la célébration du Canada, Jan Jenick a effectué une superbe passe en direction de Machala, qui a décoché un puissant tir pour battre DiPietro.

À mi-chemin au premier engagement, Kaut a écopé d’une pénalité d’inconduite de 10 minutes et une de deux minutes pour avoir servi un double-échec à Evan Bouchard, qui est atterri tête première dans la bande.

Il n’en fallait pas plus pour remettre le Canada sur le droit chemin. Après avoir connu quelques difficultés sur les unités spéciales - un but en huit occasions après deux matchs - Leason a conjuré le mauvais sort, déviant le tir de la pointe de Ty Smith entre les jambières de Patera pour faire 2-1.

À sa deuxième présence sur la patinoire, Lafrenière a ajouté un troisième but à 16:39, permettant à la formation canadienne de retraiter au vestiaire avec une avance de deux buts.

Ce but est survenu après que l’entraîneur-chef du Canada, Tim Hunter, eut tenu des propos peu flatteurs à l’endroit du Québécois, qui avait été laissé de côté durant l’entièreté de la troisième période face à la Suisse, jeudi.

Hunter a également critiqué ouvertement Joe Veleno, qui a mis la table pour le quatrième but des siens, à mi-chemin en période médiane.

Le centre de 18 ans a patiemment protégé le disque le long des rampes et a attendu le bon moment pour remettre la rondelle à Entwistle, qui se trouvait devant la cage adverse. L’espoir des Blackhawks de Chicago a obtenu un troisième but en autant de matchs depuis le début du tournoi, après avoir débuté comme 13e attaquant de la formation.

Frost a ajouté un but d’assurance pour le Canada, capitalisant en supériorité numérique, au troisième tiers. Sur la séquence, Nick Suzuki a parfaitement servi son coéquipier, qui était posté à la gauche du gardien tchèque.

Le Canada se mesurera à la Russie lors de son dernier match de la phase préliminaire, lundi.