Les Blue Jays de Toronto tiendront leur camp d’entraînement au Rogers Centre, en vue de la saison du baseball majeur.
Les Blue Jays de Toronto tiendront leur camp d’entraînement au Rogers Centre, en vue de la saison du baseball majeur.

Le camp d’entraînement des Blue Jays se tiendra à Toronto

TORONTO — Les Blue Jays de Toronto tiendront leur camp d’entraînement au Rogers Centre, en vue de la saison du baseball majeur.

Ils avaient demandé à Ottawa la permission de s’y entraîner, en lien à la pandémie. L’autre choix aurait été leur complexe de Dunedin, en Floride.

Plusieurs équipes vont entamer leur camp vendredi. Les Blue Jays vont prendre un vol nolisé en direction de Toronto ce week-end, après des vérifications de santé en Floride.

Pour continuer l’entraînement, il faut que chaque joueur ait obtenu deux tests négatifs.

C’est déjà le cas de certains d’entre eux et dès vendredi, ils vont commencer à s’entraîner à Dunedin, en milieu isolé.

La frontière reste fermée aux voyages non essentiels jusqu’au 21 juillet, au moins.

Toute personne entrant au Canada pour des raisons non essentielles doit s’isoler pendant 14 jours.

«Seuls ceux dont le test de COVID-19 est négatif seront autorisés à se joindre au groupe qui partira vers le Canada», ont déclaré les Blue Jays, par communiqué.

Le président de l’équipe, Mark Shapiro, affirme que ses joueurs savent ce qu’implique de rentrer au Canada.

«Nous n’avons pas pris la décision unilatéralement, nous l’avons prise avec eux, a déclaré Shapiro en conférence téléphonique, jeudi. Une partie de l’équation est qu’il leur revient de travailler avec nous pour s’assurer que ça fonctionne.

«Je pense qu’ils se sentaient mieux (à l’idée de s’entraîner) ici. Ils voient Toronto comme le meilleur endroit pour se préparer pour la saison, et comme l’endroit où nous avons les meilleures chances de rester en santé.

«Ç’a été une collaboration dès le départ. Les joueurs ont reçu de l’information.»

Le plan des Blue Jays, qui nécessitait l’approbation du gouvernement et de la santé publique aux niveaux municipal, provincial et fédéral, implique que les joueurs et le personnel s’isolent du grand public dans un environnement fermé au Rogers Centre et à l’hôtel attenant au stade.

Les équipes en visite à Toronto devraient également être mises en quarantaine dans l’hôtel attenant, entre les matches. Shapiro en a discuté avec la MLBPA, qui a été «coopérative».

On ne sait pas si la portion à domicile du calendrier régulier sera aussi à Toronto, mais le club souhaite qu’il en soit ainsi. Sinon, ce serait probablement le TD Ballpark, à Dunedin.

La santé et la sécurité du public et de l’équipe seront au premier plan, ont dit les Jays.

Lors du camp au Rogers Centre, les matches seront intra-équipe, et non contre des clubs des autres villes.

Pour des raisons de distance sociale, il y aura quatre vestiaires et dans les salles de bain, un évier sur deux ne sera pas accessible.

Le baseball majeur présentera une saison de 60 matchs, à compter du 23 ou 24 juillet.

Toronto disputera 40 matches contre sa section (10 matches chacun contre les Yankees, les Red Sox, les Rays et les Orioles), et 20 matches contre les Mets, les Braves, les Nationals, les Marlins et les Phillies.

Plusieurs joueurs et membres du personnel des Blue Jays ont été testés positifs pour la COVID-19. Les Blue Jays ont fermé leur centre d’entraînement le 19 juin, après qu’un joueur ait montré des symptômes du virus.

Mercredi, les joueurs des majeures ont commencé à arriver dans leurs marchés et non aux complexes de la Floride et de l’Arizona, deux états durement touchés par la COVID-19.

La Floride a signalé un record de 10 109 nouveaux cas de COVID-19, jeudi. L’Arizona en a signalé 3333.

Le total des nouveaux cas en Ontario pour la même journée a été 153.