Jakob Pelletier a ouvert la porte de la grande finale de la Coupe Telus au Blizzard en marquant en prolongation, samedi à Prince George.

Le Blizzard en finale nationale

Un but de Jakob Pelletier à 3:41 de la prolongation a propulsé le Blizzard du Séminaire Saint-François en finale de la Coupe Telus, en vertu d'une victoire de 4-3 sur les champions de la zone Ouest, les Pat Canadians de Regina, à Prince George, samedi.
Les deux formations les plus titrées de l'histoire (4 championnats nationaux chacune) s'affrontaient dans cette demi-finale canadienne, où les deux adversaires ont connu tour à tour de bons moments.
Dimanche, le Blizzard tentera de remporter un premier titre national en 16 ans. Il a rendez-vous avec les Islanders de Cap-Breton Ouest (Atlantique), qui l'ont emporté 2-1 lors du duel entre les deux équipes en ronde préliminaire, lundi. Un rassemblement populaire se tiendra à l'Aréna Michel Labadie (3705, avenue Chauveau, Québec), où le match sera retransmis sur écran géant, à 18h. 
«Je donne beaucoup de crédit aux Pats. C'était le club qui nous dérangeait le plus, même si on les avait battus en ronde préliminaire, parce qu'ils étaient très structurés, très disciplinés, et travaillaient très fort. C'était un combat de poids lourds, aujourd'hui. De notre côté, on est contents de la progression des gars, tout le long du tournoi. Je suis content de voir qu'ils vont pouvoir vivre l'expérience d'une finale, ce que certains ne revivront jamais», a ajouté l'entraîneur-chef Martin Laperrière, qui s'est dit «ému» et «sans mot» devant la résilience des siens.
Match «en montagnes russes»
Après une première période sans pointage, sa troupe était bien sortie en deuxième, se forgeant une avance de 2-0 grâce à des filets de Vincent Guy, avec la supériorité d'un homme, et de Yan-Cédric Gaudreault. Avant la fin de la période, Preston Brodziak retranchait toutefois un but à cette avance.
Poursuivant sur leur lancée en troisième, les représentants de l'Ouest ont enfilé deux filets rapides, des réussites de Lukas Sillinger et Eric Pearce, pour renverser la tendance et prendre le contrôle du match 3-2, en milieu de période. Avec 2:53 à faire dans la rencontre, l'attaquant Pierrick Dubé a envoyé les deux équipes en prolongation. Pelletier, le dynamo offensif du Blizzard et meilleur marqueur du tournoi (9 points), a scellé l'issue du match en prolongation.
«Ç'a été un match en montagnes russes. C'est sûr que leurs deux buts rapides en début de troisième nous ont mis sur les talons, mais ç'a testé notre caractère. Les gars n'ont jamais paniqué. La ligne à Létourneau a été chercher un gros but pour égaliser. Et qui d'autre que "Jack" pour aller marquer le gros but?» a noté Laperrière.
Philippe Gaudreault a repoussé 26 des 29 lancers dirigés vers lui, alors que son vis-à-vis Dean McNabb a effectué 34 arrêts.