L'entraîneur-chef Martin Laperrière, entouré des joueurs de son équipe, dont les co-capitaines Olivier Crête-Belzile (à gauche) et Maxime Collin, était fier de la 1000e victoire de la franchise du Blizzard.

Le Blizzard du SSF obtient la 1000e victoire de la franchise

Héritier de la tradition du Couillard et des Gouverneurs de Sainte-Foy, le Blizzard du Séminaire Saint-François a obtenu la 1000e victoire de cette franchise de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, vendredi au Complexe sportif multifonctionnel de Saint-Augustin, en prenant la mesure des Albatros du Collège Notre-Dame par 3-1.
Un but d'Olivier Crête-Belzile avec 10:01 à faire en troisième période a permis au Blizzard de faire ce saut dans l'histoire. Une petite altercation, au son de la cloche, a retardé la fête de quelques secondes, mais ça n'a pas empêché les héros de poser pour immortaliser le moment.
«Je ne savais même pas au début de l'année qu'on était rendu là. Ça veut dire que l'organisation est prestigieuse. J'ai des frissons... On en parlait un peu avant le match, mais il y avait quand même trois points de classement à l'enjeu», disait Crête-Belizle, co-capitaine du Blizzard. Yan-Cédric Gaudreault et Métis Roelens, celui-ci dans un filet désert, ont aussi touché les cordages.
Sur la glace et dans le vestiaire, joueurs, entraîneurs et entourage de l'équipe constataient l'immensité du chiffre du jour. Il n'a pas fallu attendre longtemps pour qu'on inscrive 1000 sur la rondelle qui aura une place de choix dans les souvenirs du club.
«Je ne voulais pas leur ajouter une pression inutile avec ça, juste d'en parler, les gars en étaient conscients. Pour l'organisation, c'est gros. Ça démontre la solidité de ce qui a été mis en place depuis toutes ces années. C'est le fun d'être la première équipe à avoir 1000 victoires. J'ai une infime partie de ça, ça revient aux joueurs et à tous ceux qui sont passés ici avant», soulignait l'entraîneur-chef Martin Laperrière.
Trois points importants
Cette victoire n'était pas seulement historique, elle était aussi importante pour le Blizzard, qui ne devançait les Albatros que par un point au sommet de la division La Coop. Comme un gain donne trois points au classement depuis cette saison, l'écart se creuse entre les deux puissances.
«C'était un combat de poids lourds. Il s'agit aussi d'une victoire morale, on devait rebondir de notre dernier match contre CND. Il reste neuf matchs pour bien se préparer pour les séries. Pour ce qui est de la 2000e, je ne pense pas être là... et toi non plus», blaguait Laperrière envers l'auteur de ces lignes.
Mais cette soirée avait un cachet spécial. L'enjeu expliquait la foule plus nombreuse qu'à l'habitude. «Du monde comme ça, je n'ai jamais vu ça ici», avouait Clermont Gingras, directeur administratif et bénévole depuis 26 ans.
S'il était toujours parmi nous, Bob Chevalier aurait aussi esquissé un petit sourire à la suite de cette 1000e victoire, cigare à la bouche...
Et que penserait-il de ce plateau? «Il me demanderait si je ne pourrais pas faire un petit quelque chose pour souligner ça», répondait Gingras.
«Il n'était pas un vantard, mais il serait bien fier. Non seulement a-t-il été le fondateur de la Ligue, il s'est toujours assuré que le club soit entre de bonnes mains», soulignait Jean-Louis Létourneau, qui détient 229 des 1000 victoires de l'équipe comme entraîneur-chef le plus victorieux de la franchise.